Dossiers › Focus

Hub Africa, porte-parole des PME Ă  la COP22 pour un continent plus vert

Zakaria Fahim, président de Hub Africa, lors d’un échange avec la presse vendredi, 09 septembre 2016

Du haut de ses quatre ans d’existence, la plateforme entend mettre Ă  l’honneur des solutions mondiales de la rĂ©volution industrielle africaine durable lors de la rencontre de novembre 2016 Ă  Marrakech

Une rĂ©volution : My green Africa. Premier dĂ©monstrateur mondial des solutions pour le dĂ©veloppement Ă©conomique, Ă©ducatif, santĂ© et industriel durable de l’Afrique. Conçu par Zakaria Fahim, prĂ©sident de la première plateforme des investisseurs et entrepreneurs en Afrique Hub Africa, le projet vise Ă  dĂ©velopper la « green Ă©conomie » (Ă©conomie verte, Ndlr) qui, selon son promoteur « est une rĂ©ponse immĂ©diate Ă  de nombreux enjeux pour un dĂ©veloppement de l’Afrique durable. une opportunitĂ© et non une contrainte ».

Une opportunitĂ© qui se veut concrète lors de la COP22 annoncĂ©e dans la ville de Marrakech au Maroc du 07 au 18 novembre prochain. Ceci, Ă  travers la participation des Petites et moyennes entreprises (PME), de diffĂ©rents pays d’Afrique, intĂ©ressĂ©es et sĂ©lectionnĂ©es par Hub Africa au moyen des appels Ă  participation.

Une grande première mondiale : 300 dĂ©monstrations immersives sur 2000m2 au c ur de Marrakech seront Ă  dĂ©couvrir « avec des dĂ©cors grandeur nature » mettant en uvre quatre principaux leviers de dĂ©veloppement durable du continent africain. Notamment, l’Ă©conomie verte, l’Ă©conomie bleue, l’agriculture verte et la transformation digitale, expliquait Zakaria Fahim le 09 septembre dernier au cours d’un Ă©change avec la presse africaine organisĂ© dans la ville rouge du Maroc, en prĂ©lude Ă  la COP22.


Comment fonctionne la plateforme d’affaires My Green Africa

PrĂŞt Ă  prendre part, pour le compte du secteur privĂ©, Ă  la prochaine ConfĂ©rence sur les changements climatiques, Hub Africa s’engage pour « l’action » et non « les discours ». Aider les jeunes entrepreneurs et leur donner plus d’opportunitĂ©s pour transformer l’Afrique, c’est la mission que cette plateforme, veille de quatre ans, s’est assignĂ©e. Dans ce sens, pendant la COP de Marrakech, « les entreprises du digital prĂ©senteront leurs dĂ©mos sur 2m30 lors des parcours de visites organisĂ©s avec des rĂ©seaux d’affaires, des donneurs d’ordres, des associations, des financeurs, des journalistes et des citoyens », indique-t-on Ă  Hub Africa.

Objectif pour les entreprises prĂ©sentes en novembre : mobiliser les performances ressources humaines, intĂ©grer de nouveaux « business models », doper les performances commerciales des acteurs du sud, concevoir et produire autrement, faciliter l’export et l’efficacitĂ© marketing. CĂ´tĂ© acteurs publics et associatifs, les attentes sont nombreuses : le dĂ©veloppement des villes plus intelligentes, une santĂ© et une Ă©ducation de pointe pour tous, des citoyens mieux informĂ©s et plus impliquĂ©s, des dĂ©mocraties plus participatives, des plateformes de partage des ressources, des Ă©conomies plus respectueuses de l’environnement, des solutions de transport et de logistiques plus sĂ©curisĂ©es.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut