International › AFP

Huit paquets « suspects » dĂ©couverts Ă  la poste d’Athènes

Huit paquets « suspects », adressĂ©s Ă  « des personnalitĂ©s de pays europĂ©ens » ont Ă©tĂ© dĂ©couverts dans une poste d’Athènes, a indiquĂ© lundi soir la police grecque.

Ces paquets ont Ă©tĂ© dĂ©couverts dans un centre d’expĂ©dition du nord de la capitale grecque.

La semaine dernière, des paquets explosifs avaient été envoyés au ministère allemand des Finances à Berlin et au bureau du FMI à Paris.

Celui de Paris avait lĂ©gèrement blessĂ© au visage et aux mains l’employĂ©e qui l’avait ouvert.

La Conspiration des Cellules de feu, un groupe anarchiste, a revendiquĂ© l’envoi Ă  Berlin, et les enquĂŞteurs français ont Ă©galement attribuĂ© l’attentat de Paris Ă  la mouvance anarchiste grecque.


La semaine dernière, une source proche de l’enquĂŞte Ă  Paris avait indiquĂ© que l’engin consistait en deux tubes contenant de la poudre noire avec un dĂ©tonateur artisanal. Lundi soir, une source policière grecque a indiquĂ© que les huit nouveaux paquets avaient Ă©tĂ© passĂ©s aux rayons X et « contenaient un mĂ©canisme similaire ».

Dans sa revendication, Conspiration des Cellules de Feu avait prĂ©venu que l’envoi du colis au ministère allemand entrait dans le cadre d’un plan « Nemesis » (justice en grec) visant « le système de pouvoir ».

La Conspiration des cellules de feu avait mis en Ă©tat d’alerte l’Europe en 2010 avec une sĂ©rie d’envois de colis piĂ©gĂ©s, notamment Ă  la chancellerie allemande et Ă  des dirigeants europĂ©ens. Beaucoup de ses membres, très jeunes, avaient Ă©tĂ© condamnĂ©s en 2011. Le groupe avait fait quelques rĂ©apparitions depuis 2014.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut