› International

International: Saadi Kadhafi veut rentrer en Libye

Selon ses propos diffusĂ©s dans une interview, une grande majoritĂ© de la population n’est pas satisfaite de la situation actuelle du pays

Depuis le Niger oĂą il s’est rĂ©fugiĂ© après la chute de Tripoli, Saadi Kadhafi a affirmĂ© que 70 % des Libyens ne sont pas satisfaits de la situation actuelle. Selon lui, il y a une rĂ©bellion qui s’Ă©tend jour après jour, et il y aura une rĂ©bellion dans tout le pays. RĂ©fugiĂ© au Niger, le fils Kadhafi s’apprĂŞte Ă  lancer une intifada contre un pouvoir libyen qu’il juge illĂ©gitime. Soutenu par des milices armĂ©es, le fils Kadhafi tenterait d’instiller le dĂ©sordre en Libye, rapporte un quotidien arabe. De la capitale Niamey, il a confirmĂ© par tĂ©lĂ©phone qu’il retournerait prochainement en Libye. Un message qu’il adresse Ă  tous les Libyens, ceux de l’intĂ©rieur et ceux rĂ©sidant Ă  l’Ă©tranger. Lors de cet entretien tĂ©lĂ©phonique, le fils de Mouammar Kadhafi aurait Ă©galement indiquĂ© que le Niger n’exerçait aucune pression sur lui, Ă©crit le quotidien Al Quds al-Arabi. Depuis le mois de septembre, le fils Kadhafi vit au Niger, sans que cela inquiète les nouvelles autoritĂ©s libyennes. Contrairement Ă  Seif al-Islam, Saadi n’a jamais Ă©tĂ© pressenti comme pouvant ĂŞtre le dauphin du guide libyen attrapĂ© et tuĂ© le 20 octobre 2011. Sauf que dĂ©sormais, le fils Kadhafi est sorti de sa rĂ©serve et menace explicitement le Conseil de transition au pouvoir en Libye depuis la chute du Guide. Cette sortie mĂ©diatique n’a pas Ă©tĂ© sans consĂ©quence. Saadi Kadhafi a Ă©tĂ© placĂ© sous surveillance au Niger et son tĂ©lĂ©phone a Ă©tĂ© coupĂ©. Les autoritĂ©s de Tripoli ont rapidement rĂ©agi pour Ă©viter toute mis en uvre de rĂ©volution Ă  leur encontre.

Du cĂ´tĂ© des autoritĂ©s du Niger, on ne souhaite pas communiquer sur les propos de Saadi, par ailleurs considĂ©rĂ©s comme une violation du devoir de rĂ©serve par les nouvelles autoritĂ©s libyennes. Saadi Kadhafi use de son droit d’asile accordĂ© par le Niger pour agresser le peuple libyen et leur glorieuse rĂ©volution, a commentĂ© le porte-parole du CNT Mohammed Nasr al Hraizi. Le nouveau gouvernement libyen exige que les autoritĂ©s nigĂ©riennes prennent leurs responsabilitĂ©s, notamment en extradant ce fils Kadhafi trop bavard.

Des gangs
InterrogĂ© sur le Conseil National de Transition (CNT), qui a pris les rĂŞnes du pays après la chute du rĂ©gime, Saadi Kadhafi a estimĂ© qu’il arrivera un jour oĂą le peuple Libyen sera capable d’exterminer ces gangs. A mon retour en Libye, je m’efforcerai Ă  assurer qu’il n’y ait pas d’opĂ©rations de reprĂ©sailles ou de vengeance, a-t-il promis. Saadi Kadhafi, 38 ans, s’est rĂ©fugiĂ© au Niger en aoĂ»t 2011. Ce pays, qui lui a accordĂ© l’asile, refuse de l’extrader malgrĂ© les demandes rĂ©pĂ©tĂ©es des nouvelles autoritĂ©s libyennes. Celles-ci l’accusent de s’ĂŞtre emparĂ© de biens par la force et l’intimidation quand il dirigeait la FĂ©dĂ©ration libyenne de football, selon Interpol qui avait Ă©mis une notice rouge pour demander Ă  ses 188 pays membres son arrestation. Le prĂ©sident nigĂ©rien Mahamadou Issoufou avait annoncĂ© le 11 novembre 2011 que son pays avait accordĂ© l’asile pour des raisons humanitaires Ă  Saadi Kadhafi.


Saadi Kadhafi, trop bavard?

lexpress.fr)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut