Culture › Musique

Kareyce Fotso, ambassadrice de bonne volonté pour la Francophonie

© Droits réservés

La musicienne camerounaise avait, elle-mĂŞme, remportĂ© une mĂ©daille d’argent, dans la catĂ©gorie «chanson», aux jeux de la Francophonie de 2009 Ă  Beyrout au Liban

L’artiste-musicienne camerounaise Kareyce Fotso est l’ambassadrice de bonne volontĂ© pour les Jeux de la Francophonie 2017, qui se tiendront Ă  Abidjan en CĂ´te d’Ivoire du 21 au 30 juillet 2017. En tant que telle, la fille de Bandjoun devra promouvoir la langue française et l’Ă©galitĂ© des sexes, valoriser la diversitĂ© culturelle, et promouvoir l’Ă©panouissement de la jeunesse.

Kareyce Fotso a Ă©tĂ© dĂ©signĂ© en septembre 2016 par le ComitĂ© international des Jeux de la Francophonie (CIFJ). Mercredi, 12 janvier, le ministre camerounais de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi, lui a dĂ©cernĂ© le titre de «Chevalier de l’ordre national de la valeur», symbole du soutien du gouvernement dans ses fonctions qui permettront, par ailleurs, de reprĂ©senter le Cameroun Ă  l’international.

En 2009, Kareyyce Fotso a reprĂ©sentĂ© le Cameroun aux Jeux de la Francophonie tenus Ă  Beyrout au Liban avec sa chanson «Pac-ler française». Elle termine la compĂ©tition en remportant une mĂ©daille d’argent dans la catĂ©gorie Chanson.


Cette mĂŞme annĂ©e-lĂ , elle prit part Ă  la première commĂ©moration de la fin l’esclavage aux Nations Unies. Sur scène Kareyce Fotso, se produit aux cĂ´tĂ©s des grands de la musique africaine et mondiale. En juillet 2016, l’auteure des albums Mulato (2009), Kwegne (2010) et Mokte (2014), et le saxophoniste Manu Dibango Ă©taient programmĂ©s au festival «Nuits d’Afrique» de MontrĂ©al au Canada.

«Kareyce Fotso est dotĂ©e d’une voix puissante, originale, teintĂ©e d’un voile lĂ©gèrement Ă©raillĂ© issu du blues et de la tradition africaine. Tradition qu’elle n’oublie pas, s’accompagnant d’une sanza, d’un tambour de bois ou de sonnailles. Les chansons sont parfois graves, parfois teintĂ©es d’humour, mais toujours empreintes d’Ă©motions», avaient alors soulignĂ© les promoteurs dudit Festival.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut