Santé › Conseils pratiques

Kyste ovarien: Bénin, mais à prendre au sérieux

Le kyste de l’ovaire est une pathologie frĂ©quente, le plus souvent bĂ©nigne, mais douloureuse. Quels sont les symptĂ´mes et comment le soigner ? Les rĂ©ponses

Un kyste de l’ovaire est une tumeur d’origine non cancĂ©reuse semblable Ă  une petite poche remplie de liquide, dont la taille est infĂ©rieure Ă  5 cm. Il peut se former Ă  tout âge de la vie et ĂŞtre de 2 types : fonctionnel ou organique.Le kyste fonctionnel reprĂ©sente la grande majoritĂ© des cas de kystes de l’ovaire (90%). Il Ă©volue au cours du cycle menstruel et est souvent liĂ© Ă  une perturbation hormonale durant celui-ci. Il peut toucher le follicule (qui grossit anormalement au lieu d’Ă©clater et de libĂ©rer l’ovule) ou le corps jaune. GĂ©nĂ©ralement bĂ©nin, il peut disparaĂ®tre spontanĂ©ment en quelques mois ou Ă  l’aide d’un traitement.Le kyste organique est plus rare. Bien qu’il soit le plus souvent bĂ©nin, il doit ĂŞtre opĂ©rĂ© afin d’Ă©viter les complications.

Symptômes et dépistage
Un kyste de l’ovaire peut ĂŞtre dĂ©tectĂ© grâce Ă  la prĂ©sence de plusieurs symptĂ´mes, qui peuvent ou non ĂŞtre associĂ©s. Il s’agit de douleur et/ou pesanteur chroniques dans le bas ventre, la palpation d’une masse abdominale, des troubles du cycle menstruel. Il se manifeste aussi par une constipation chroniques, des troubles urinaires et un problème de stĂ©rilitĂ©. Mais il n’est pas rare que le kyste de l’ovaire soit asymptomatique. Il est souvent dĂ©celĂ© au moment d’un examen de routine lors d’une Ă©chographie pelvienne effectuĂ©e pour une autre raison.

A l’hĂ´pital, le kyste de l’ovaire peut ĂŞtre dĂ©tectĂ© par une simple Ă©chographie, rĂ©alisĂ©e par un Ă©chographe ou chez votre gynĂ©cologue. Elle est rĂ©alisĂ©e par voie abdominale ou par voie endovaginale et permet de dĂ©terminer la taille du kyste, sa localisation, sa forme, sa mobilitĂ©, etc. Un examen au doppler peut aussi permettre de visualiser la vascularisation du kyste. GĂ©nĂ©ralement, le gynĂ©cologue effectue d’autres vĂ©rifications, notamment grâce Ă  la rĂ©alisation d’un frottis , d’un toucher vaginal et parfois d’un toucher rectal.


Bien qu’il soit le plus souvent bĂ©nin, le kyste de l’ovaire doit ĂŞtre surveillĂ© de près afin de vĂ©rifier qu’il ne s’agit pas d’une tumeur cancĂ©reuse.


adam)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut