International › APA

La Gambie enquĂŞte sur des tirs par des soldats de l’ECOMIG

Les autoritĂ©s gambiennes sont en train de mener une enquĂŞte sur un Ă©change de tirs qui a eu lieu jeudi entre des soldats des forces armĂ©es gambiennes (GAF) et des Ă©lĂ©ments de la force sous rĂ©gionale (ECOMIG), au duquel trois soldats gambiens auraient subi de graves blessures.Le responsable des relations publiques de l’armĂ©e gambienne (GAF), le lieutenant-colonel Omar Bojang, a confirmĂ© l’incident et a dĂ©clarĂ© que “c’Ă©tait le rĂ©sultat d’un malentendu entre les deux forces frères”.

Il a ajouté que la question “a été résolue et que la situation est revenue à la normale”.

Le porte-parole des forces armĂ©es de la Gambie a annoncĂ© “qu’il n’y a aucune raison de se faire des soucis car la question a Ă©tĂ© correctement traitĂ©e en bon moment”.

Des sources fiables au sein des GAF ont confiĂ© vendredi Ă  APA que l’incident s’Ă©tait produit Ă  Kanilai, le village d’origine de l’ancien prĂ©sident Yahya Jammeh, oĂą il a maintenu une deuxième rĂ©sidence officielle et aurait Ă©tĂ© dĂ©clenchĂ© par les troupes de l’ECOMIG qui imposaient des restrictions sur des zones du village qui est actuellement sous surveillance militaire, depuis le dĂ©part de Jammeh.

En attendant, le Ministre de l’intĂ©rieur de la Gambie, Mai Ahmed Fatty a convoquĂ© une confĂ©rence de presse vendredi dans la foulĂ©e de la confrontation du jeudi entre des soldats gambiens et leurs collègues de l’ECOMIG.


Le prĂ©sident Adama Barrow, qui a autorisĂ© le dĂ©ploiement des forces d’intervention de la CEDEAO dans le pays pendant la crise post-Ă©lectorale, ne s’est pas encore prononcĂ© sur la question.

L’ECOMIG est la Force d’intervention militaire de la CEDEAO dĂ©ployĂ©e en Gambie lors de l’impasse politique de janvier 2017, après que Yahya Jammeh a perdu l’Ă©lection prĂ©sidentielle de dĂ©cembre dernier, pour ensuite en rejeter les rĂ©sultats et refuser de dĂ©missionner.

Les forces de l’ECOMIG ont Ă©tĂ© les principaux artisans de la dĂ©mission forcĂ©e de Jammeh, qui a par consĂ©quent quittĂ© le pays pour s’exiler en GuinĂ©e Ă©quatoriale, ouvrant ainsi la voie Ă  Adama Barrow, le vainqueur du scrutin.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut