International › APA

La JICA consacre 3 millions de dollars pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans dix pays africains

Le Japon consacre 3 millions de dollars pour l’identification et l’Ă©valuation de l’Initiative pour la sĂ©curitĂ© alimentaire et nutritionnelle en Afrique (ISANA) qui sera mise en Ĺ“uvre, cette annĂ©e, dans dix pays africains, annonce-t-on lors de la première rencontre des partenaires de l’ISANA qui a ouvert ses travaux, jeudi, Ă  Addis-Abeba.« Nous allons travailler dans dix pays cibles pour identifier les besoins spĂ©cifiques de ce qui devrait ĂŞtre fait pour amĂ©liorer l’Ă©tat nutritionnel des pays», a fait savoir le vice-prĂ©sident de JICA, Hiroshi Kato, lors d’une confĂ©rence de presse tenue Ă  cette occasion.

Jusqu’Ă  prĂ©sent, l’ISANA a effectuĂ© un sondage en Ethiopie et au Ghana, a-t-il ajoutĂ©, soulignant que « vers la fin de cette annĂ©e, nous allons nous rĂ©unir et consolider le plan de travail pour chaque pays ».

Après l’identification des domaines prioritaires, a-t-il dit, l’ISANA va commencer Ă  travailler sur des projets individuels des pays ciblĂ©s.

Pour sa part, Dr Belaynesh Yifru, assistant technique au ministère Ă©thiopien de la SantĂ©, a notĂ© que « la malnutrition est un fardeau mondial », faisant savoir que le gouvernement Ă©thiopien s’est engagĂ© Ă  Ă©liminer la faim et la dĂ©nutrition chez les enfants d’ici 2030.

« Dans les dix prochaines annĂ©es, nous devrions Ă©liminer la faim », a estimĂ©, de son cĂ´tĂ©, le Conseiller principal du PDG du Nouveau partenariat pour le dĂ©veloppement de l’Afrique (NEPAD), Martin Bwalya, notant que la faim est l’un des principaux obstacles Ă  la croissance inclusive, globale et socio-Ă©conomique des pays africains.

La première rencontre des partenaires de l’Initiative pour la sĂ©curitĂ© alimentaire et nutritionnelle en Afrique (ISANA) (18-19 mai) sert de plateforme d’Ă©changes d’expĂ©riences dans le domaine de sĂ©curitĂ© alimentaire et nutritionnelle en Afrique.


L’objectif affichĂ© est d’explorer et d’identifier les solutions possibles pour amĂ©liorer la sĂ©curitĂ© alimentaire et la nutrition dans le continent africain.

La JICA a lancĂ© l’Initiative pour la sĂ©curitĂ© alimentaire et nutritionnelle en Afrique, lors d’un Ă©vĂ©nement parallèle Ă  la sixième confĂ©rence internationale de Tokyo sur le dĂ©veloppement de l’Afrique (TICAD VI), organisĂ©e en aout 2016 au Kenya.

Lors de ce premier sommet de la TICAD en Afrique, la JICA a affichĂ© sa dĂ©termination Ă  poursuivre sa contribution au dĂ©veloppement en Afrique en soutenant les initiatives africaines basĂ©es sur la dĂ©claration de Nairobi qui a identifiĂ© trois domaines prioritaires pour affronter les nouveaux dĂ©fis du dĂ©veloppement en Afrique, Ă  savoir promouvoir la transformation Ă©conomique structurelle par la diversification Ă©conomique et l’industrialisation, promouvoir des systèmes de santĂ© rĂ©silients pour la qualitĂ© de vie, et promouvoir la stabilitĂ© sociale pour une prospĂ©ritĂ© partagĂ©e.

Afin de prendre les premières mesures spĂ©cifiques en appui Ă  ces domaines prioritaires, le gouvernement japonais avait annoncĂ© un plan d’aide Ă  l’Afrique pour 2016- 2018, d’un montant de 3 000 milliards de yens (Ă©quivalant Ă  30 milliards USD) financĂ© par les secteurs public et privĂ©.

L’Initiative pour la sĂ©curitĂ© alimentaire et nutritionnelle en Afrique vise Ă  amĂ©liorer la nutrition en Afrique, et plus particulièrement dans la rĂ©gion subsaharienne oĂą sont recensĂ©s près de 220 millions de personnes sous-alimentĂ©es.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut