International › APA

L’Afrique face aux challenges du dĂ©veloppement durable

DĂ©cidĂ©ment, la trajectoire du dĂ©veloppement durable en Afrique devrait indubitablement reposer sur l’impĂ©ratif de garantir une croissance inclusive et durable, Ă©liminer la pauvretĂ© et promouvoir la prospĂ©ritĂ© pour tout citoyen africain.Une mission qui n’est du tout sans embĂ»ches si l’on se rend compte des difficultĂ©s que rencontrent la plupart des pays africains foncièrement plongĂ©s dans la pauvretĂ© : Plus de 70 % de leurs populations vivent au seuil de la pauvretĂ©, 80% des revenus de leurs populations proviennent de l’agriculture, les balances de paiement sont largement dĂ©ficitaires en plus d’un très fort taux d’endettement dont le remboursement par annĂ©e est d’environ 5,3 milliards de dollars.

C’est ainsi que le 3ème Forum rĂ©gional africain sur le dĂ©veloppement durable, qui a ouvert ses travaux jeudi Ă  Addis-Abeba, a bien voulu faire de la thĂ©matique de la croissance inclusive et durable son cheval de bataille en s’inscrivant sur la mĂŞme longueur d’ondes du prochain Forum politique de haut niveau prĂ©vu Ă  New York du 17 au 19 juillet prochain sous le thème « Ă©liminer la pauvretĂ© et promouvoir la prospĂ©ritĂ© dans un monde en mutation ».

Certes, l’Afrique demeure la couveuse de tous les espoirs et la terre propice Ă  toutes les rĂ©alisations, malgrĂ© tous les dĂ©fis Ă  affronter. Une rĂ©alitĂ© qui pousse les pays africains Ă  croire en leurs potentialitĂ©s et en leurs capacitĂ©s Ă  relever les dĂ©fis du dĂ©veloppement. L’Afrique a donc vocation Ă  bĂ©nĂ©ficier de toutes les potentialitĂ©s dont elle regorge, sans pour autant vivre en autarcie.

Nombreux sont les messages clĂ©s qui seront directement envoyĂ©s par les participants Ă  ce Forum qui a entrepris d’examiner avec profondeur la mise en Ĺ“uvre du groupe d’objectifs de dĂ©veloppement durable soumis au Forum politique de haut niveau sur le dĂ©veloppement durable de 2017.

L’Ă©limination de la pauvretĂ© et la promotion de la prospĂ©ritĂ© en Afrique dĂ©pendent en large mesure de la promotion d’une croissance inclusive et durable. La rĂ©alisation de l’Ă©galitĂ© des sexes et de l’autonomisation des femmes ainsi que la pise en charge des jeunes dans la planification et la mise en Ĺ“uvre du dĂ©veloppement apparaissent comme des facteurs cruciaux de l’inclusion dans la rĂ©gion.


InĂ©vitablement, l’Ă©limination de la pauvretĂ© et la promotion de la prospĂ©ritĂ© sont compromises par l’Ă©volution constante du monde. Les facteurs notables Ă  prendre en charge dans les efforts d’Ă©radication de la pauvretĂ© et de promotion du bien-ĂŞtre en Afrique sont, entre autres, la dynamique des populations notamment la rapiditĂ© de la croissance dĂ©mographique, les changements climatiques et le manque de ressources crĂ©Ă© par l’Ă©puisement des ressources naturelles et la dĂ©gradation de l’environnement, notamment la pollution.

Pour restructurer leurs Ă©conomies et rĂ©aliser une croissance soutenue, les pays africains ont dĂ©fini comme axes prioritaires pour les investissements nationaux et Ă©trangers des domaines tels que la transformation de l’agriculture, la construction des infrastructures rĂ©silientes, l’industrialisation, l’innovation ou encore la gestion durable des ressources naturelles, y compris les ressources marines.

Ces domaines correspondent aux six objectifs de dĂ©veloppement durable soumis Ă  l’examen par le Forum politique de haut niveau Ă  New York. Il s’agit, prĂ©cisĂ©ment, d’Ă©liminer la pauvretĂ© sous toutes ses formes en Afrique, d’Ă©liminer la faim et assurer la sĂ©curitĂ© alimentaire sur le continent et de garantir une vie saine et promouvoir le bien-ĂŞtre de tous.

D’autres domaines sont Ă©galement prĂ©vus dans cet agenda hyper plein Ă  savoir la nĂ©cessitĂ© de bâtir une infrastructure rĂ©siliente, de promouvoir une industrialisation durable et enfin de conserver et exploiter de manière durable les ocĂ©ans, les mers et les ressources maritimes aux fins du dĂ©veloppement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut