› Eco et Business

L’Afd affecte 90 milliards à deux programmes de développement agricole

La signature des deux contrats, qui rentrent dans les financements du programme C2D, s’est déroulée le 14 juillet, en présence du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire.

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Louis Paul Motaze, a procédé, le 14 juillet dernier, à la signature de deux contrats d’affectation d’une somme de 135 millions d’Euros soit environ 90 milliards de francs CFA. L’argent ainsi mobilisé va servir, d’une part, au financement du programme de consolidation et de pérennisation du dispositif de formation et d’insertion agropastoral et halieutique (PCP-Afop) à hauteur de 40 millions d’Euros (26,5 milliards de F), et d’autre part au financement du conseil agropastoral à hauteur de 95 millions d’Euros (62,5 milliards de Fcfa).

Pour le ministre Louis Paul Motaze, ces deux programmes placeront le Cameroun dans la dynamique de l’amélioration durable de la production agropastorale à l’horizon 2035. En rappel, les deux premières phases du programme PC-Afop ont contribué à la rénovation de 75 centres de formation et de 26 écoles dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et des pêches. Près de 2930 jeunes ont été formés et 2110 d’entre eux insérés à travers le financement de leurs micro-projets.


Le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) constitue, pour le Cameroun, le plus important programme d’annulation et de reconversion de sa dette extérieure. En pratique, l’État camerounais continue d’honorer sa dette mais, aussitôt le remboursement constaté, la France reverse la somme correspondante sous forme de dons pour qu’elle soit affectée à des programmes de lutte contre la pauvreté sélectionnés d’un commun accord avec le Cameroun.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut