International › APA

Le Cameroun a besoin de 48 000 enseignants pour combler le déficit actuel

Le Cameroun a besoin de 48 000 enseignants pour combler le dĂ©ficit de formateurs dans les lycĂ©es et collèges du pays, d’après des chiffres rĂ©vĂ©lĂ©s mardi par le ministre des Enseignements secondaires (MINSEC) Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe.Pour rĂ©sorber le dĂ©ficit actuel, il faudra recruter en moyenne 5000 enseignants chaque annĂ©e sur 10 ans, estime-t-on au MINESEC, Ă  condition de les maintenir tous dans leur ministère d’origine.

D’après des sources concordantes, si la problĂ©matique du dĂ©ficit d’enseignants n’est pas nouvelle, elle est aggravĂ©e par des pratiques qui ont cours dans l’administration, car sur des milliers d’enseignants recrutĂ©s chaque annĂ©e, plus de la moitiĂ© emprunte le chemin des autres administrations publiques et privĂ©es.

Toutefois, ces deux facteurs n’expliquent pas uniquement la raretĂ© des ressources humaines dans ce secteur, car autant on constate des effectifs plĂ©thoriques dans les grands centres urbains, autant les Ă©tablissements scolaires de l’arrière-pays se trouvent dans un manque criard d’enseignants.


La seule ville de Yaoundé, la capitale, enregistre un surplus de 3000 enseignants selon les statistiques compilées par le MINESEC.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut