International â€ș APA

Le GĂ©nĂ©ral SĂ©kou TourĂ© Ă  BouakĂ© pour exprimer la compassion de l’armĂ©e aux victimes de la mutinerie

Le Chef d’Ă©tat-major gĂ©nĂ©ral des forces armĂ©es de CĂŽte d’Ivoire (FACI), le GĂ©nĂ©ral de division SĂ©kou TourĂ© a conduit, jeudi, une mission Ă  BouakĂ©, Ă©picentre d’une mutinerie de soldats qui a secouĂ© pendant quatre jours le pays, pour exprimer sa compassion aux victimes et faire ‘’le constat de la villa de la cache d’armes » trouvĂ©e, lundi dernier, dans un domicile privĂ© au quartier CitĂ© de l’air ( Nord de la ville), a constatĂ© APA sur place, dans la mĂ©tropole du Centre-Nord ivoirien.‘’Nous avons fait le constat de la villa de la cache d’armes, toutes les armes ont Ă©tĂ© enlevĂ©es et les enquĂȘtes sont en cours pour voir s’il y a d’autres caches d’armes » a dĂ©clarĂ© Ă  la fin de sa visite le GĂ©nĂ©ral de division SĂ©kou TourĂ©, invitant la population au calme et Ă  la sĂ©rĂ©nitĂ©.  

En outre, la mission du grand commandement de l’armĂ©e ivoirienne conduite par le gĂ©nĂ©ral de division SĂ©kou TourĂ© a visitĂ© les corridors de la ville et a rendu visite aux victimes, notamment Ă  la blessĂ©e encore internĂ©e au Centre hospitalier et universitaire (CHU) de BouakĂ© et Ă  la famille de Yssouf Diawara, l’ex-combattant dĂ©mobilisĂ© dĂ©cĂ©dĂ©, dimanche, aprĂšs avoir reçu plusieurs balles lors d’une attaque d’un groupe de mutins.

 ‘’Nous sommes tous choquĂ©s par le dĂ©cĂšs de notre frĂšre Diawara Yssouf. Je suis venu vous prĂ©senter les excuses de toute l’armĂ©e », s’est exprimĂ© le GĂ©nĂ©ral TourĂ© en prĂ©sence de la famille du dĂ©funt et d’une centaine d’ex-combattants dĂ©mobilisĂ©s au quartier OdiĂ©nnĂ©kourani (Centre de BouakĂ©).


Quand vous ĂȘtes pĂšre et que vous avez malheureusement de mauvais enfants, a-t-il poursuivi, ‘’vous allez toujours avoir honte par le comportement de ceux-ci. Ce comportement nous fait mal au cƓur, ce n’est pas l’Ă©ducation que nous avons voulu leur donner. C’est un ivoirien qui a Ă©tĂ© tuĂ© (
) ».

‘’Je vous demande de vous calmer parce qu’il n’y a pas de problĂšme sans solution. Faites preuve d’humilitĂ©. Ce n’est pas dans l’indiscipline, dans le dĂ©sordre qu’on pourra trouver la solution », a-t-il conclu avant de promettre de transmettre les dolĂ©ances de ces derniers au prĂ©sident Alassane Ouattara.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut