International â€ș APA

Le président Macron attendu à Gao ce vendredi matin

Le nouveau prĂ©sident français, Emmanuel Macron, pour sa premiĂšre visite officielle en Afrique, est attendu ce vendredi Ă  10h au Mali oĂč en compagnie du prĂ©sident Ibrahima Boubacar il se rendra Ă  Gao (nord), auprĂšs des forces de l’opĂ©ration ‘’Barkhane ».1600 militaires français sont mobilisĂ©s dans le cadre de cette opĂ©ration mise en place en 2013 et destinĂ©e Ă  lutter contre le terrorisme au Mali et dans le reste du Sahel.

 Le prĂ©sident Macron qui doit passer quatre d’horloge auprĂšs de ces forces spĂ©ciales fera un discours, selon des sources autorisĂ©es qui prĂ©disent Ă©galement un tĂȘte-Ă -tĂȘte, sur place Ă  Gao, entre lui et son homologue malien, Ibrahim Boubacar Keita.   

La sĂ©curitĂ© et le processus de mise en Ɠuvre de l’accord d’Alger signĂ© il y a de cela deux ans mais connait beaucoup de retards seront au cƓur des Ă©changes.

Cette visite est diversement apprĂ©ciĂ©e au Mali. D’une part, des hommes politiques et des citoyens saluent ‘’l’honneur » fait Ă  leur pays d’accueillir le nouveau prĂ©sident français. Pour beaucoup d’entre eux, l’arrivĂ©e de Macron sera un dĂ©but de solution Ă  la longue crise sĂ©curitĂ© au Mali.


D’autre part, des Maliens disent ne pas comprendre pourquoi Macron se rend seulement Ă  Gao dans le nord et pas Ă  Bamako. ‘’Imaginer que le Mali ait des forces en Corse, en France et que IBK s’y rende sans passer par Paris. Ce serait mal vu, de la mĂȘme maniĂšre la dĂ©marche de Macron est mal vue », a dĂ©clarĂ© Amadou, vendeur de cafĂ©.

Comme pour rĂ©pondre Ă  ces remarques, la prĂ©sidence malienne prĂ©cise qu’il ne s’agit ‘’pas d’une visite officielle. »

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut