International › AFP

Le roi du Maroc veut « une vision africaine commune » sur la migration

Le roi du Maroc veut une « vision africaine commune » sur la migration et fera des propositions en ce sens aux pays africains, a-t-on appris lundi de source officielle.

« Des milliers de jeunes Africains tentent clandestinement de gagner la rive nord de la MĂ©diterranĂ©e, Ă  la recherche d’une vie meilleure, avec tous les risques que l’on connaĂ®t », a dĂ©clarĂ© Mohammed VI, dans un discours relayĂ© par les mĂ©dias publics marocains.

« Le destin de nos jeunes est-il au fond des eaux de la MĂ©diterranĂ©e? Leur mobilitĂ© doit-elle devenir une hĂ©morragie? Il nous appartient au contraire de la gĂ©rer pour en faire un atout », a plaidĂ© le souverain, dans ce discours lu par son frère Moulay Rachid et reprĂ©sentant au sommet de l’Union africaine (UA) qui s’est ouvert lundi Ă  Addis Abeba.

« J’ai l’intention de soumettre (Ă  l’UA) une contribution axĂ©e sur la nĂ©cessitĂ© de dĂ©velopper une vision africaine commune sur la migration, ses enjeux et ses dĂ©fis », a annoncĂ© Mohammed VI, appelant les pays du continent Ă  « travailler conjointement Ă  l’Ă©laboration d’un agenda africain sur cette thĂ©matique ».

Le Maroc, qui a rĂ©intĂ©grĂ© dĂ©but 2017 l’UA, se pose en exemple dans la gestion des migrants, depuis qu’il a adoptĂ© en 2013 une nouvelle politique migratoire et menĂ© deux campagnes de rĂ©gularisation de clandestins, pour la plupart subsahariens.


Dans son discours, le roi, qui n’a pas fait le dĂ©placement au sommet d’Addis Abeba, a Ă©galement rĂ©clamĂ© une « politique volontariste » en faveur de la jeunesse africaine, « avenir » du continent.

Il a par ailleurs appelĂ© Ă  une « nouvelle Afrique » qui « s’appuie sur une vision concrète et pragmatique ».

« Il est nĂ©cessaire que l’UA entame sa mue », a-t-il plaidĂ©, saluant au passage le « leadership » du prĂ©sident rwandais Paul KagamĂ©, en charge de la rĂ©forme des institutions de l’UA, de mĂŞme que le prĂ©sident guinĂ©en Alpha CondĂ©, actuel prĂ©sident en exercice de l’organisation panafricaine et qui lui « donne une grande visibilitĂ© ».

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut