International › APA

Le Royaume-Uni accorde une aide de 90 millions pour la planification familiale en Ethiopie

Pas d'image

Le Royaume-Uni, par le biais du Département pour le Développement International (DFID), a accordé une aide de 90 millions de livres sterling à l’Ethiopie pour appuyer ses programmes de panification familiale, rapporte l’Agence de presse officielle éthiopienne, +ENA+.La  planification familiale permettra à l’Ethiopie de répondre aux besoins de la population en matière de services de planification familiale librement consentie et de Santé Reproductive, faire face à la croissance démographique et améliorer le développement économique, a indiqué Mme Jo Moir, chef du DFID lors d’une conférence de presse conjointe tenue avec le ministre éthiopien de la santé, Yifru Birhane.

Malgré les progrès réalisés en la matière, la population de l’Ethiopie a doublé au cours des 25 dernières années, passant d’environ 50 millions en 1991 à 102 millions en 2016, selon le responsable régional du DFID, qui estime que la population éthiopienne devrait doubler de nouveau au cours des 35 prochaines années si la tendance actuelle de la fécondité se poursuit dans le pays.

«Avec un meilleur accès à une planification familiale complète, les femmes peuvent prendre le contrôle de leur vie, finir leurs études, obtenir de meilleurs emplois et, à leur tour, concevoir des familles plus contrôlées et planifiées», poursuit la responsable.

Le DFID contribuera ainsi à renforcer les services de Planification familiale en Ethiopie appelé à s’investir davantage en vue de garantir la planification familiale librement consentie à toutes les femmes et filles qui le désirent, a-t-elle fait savoir.


De son côté, le ministre éthiopien de la Santé a fait savoir que le gouvernement britannique soutient depuis longtemps l’Éthiopie dans différents secteurs, en particulier dans les services de planification familiale.

Au cours des deux dernières décennies, le soutien que l’Ethiopie a obtenu du Royaume-Uni a apporté une contribution significative à la prestation des services de santé en termes de renforcement et de développement des services de santé, a déclaré le ministre. Selon lui, la planification familiale est l’un des principaux piliers de la croissance économique des pays développés et des pays en développement.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut