Sport › Autres sports

Le volleyball s’introduit dans les Ă©coles primaires au Cameroun

La fédération camerounaise de volleyball vient de remettre un don de matériel constitué essentiellement de ballons à deux écoles primaires pilotes de Ngaoundéré

La convention qui lie la FĂ©dĂ©ration camerounaise de volleyball (FĂ©cavolley) et le ministère de l’Education de base remonte en 2008. Cette convention qui vise Ă  introduire la pratique du volleyball dans les Ă©coles primaires et son inscription au nombre des disciplines pratiquĂ©es Ă  la FENASCO (FĂ©dĂ©ration nationale du sport scolaire ndlr) ligue B, devrait aboutir Ă  la prospection, la dĂ©tection et la prĂ©paration des jeunes de 8 Ă  10 ans sĂ©lectionnĂ©s dans les dix rĂ©gions, soit deux Ă©coles par rĂ©gion. Dans cette perspective, un accord de financement signĂ© en janvier 2011 avec la FĂ©dĂ©ration camerounaise de volleyball (Fivb) a abouti Ă  l’octroi par l’instance mondiale de 2000 ballons de volley Ă  la FĂ©cavolley. C’est dans ce cadre qu’a eu lieu la cĂ©rĂ©monie de remise du matĂ©riel sportif Ă  deux Ă©coles primaires pilotes de NgaoundĂ©rĂ©.

S’exprimant Ă  l’occasion de la cĂ©rĂ©monie de remise de ce don de matĂ©riel sportif, le prĂ©sident de la ligue rĂ©gionale de volleyball pour l’Adamaoua, Mohamadou Djidji dira, ensemble, nous avons dĂ©couvert les 85 ballons destinĂ©s Ă  nos enfants de l’Ă©cole primaire. Cela revient Ă  dire que le volleyball va commencer aujourd’hui Ă  la base. La stratĂ©gie d’aujourd’hui et de demain c’est que nous voulons partir de la base, et nous allons les suivre de l’Ă©cole primaire jusqu’Ă  l’UniversitĂ© . voire jusqu’Ă  ce qu’ils deviennent des internationaux pour dĂ©fendre les couleurs du Cameroun Ă  l’extĂ©rieur. Après la remise que nous avons programmĂ©e, les enfants seront rĂ©pertoriĂ©s, on va installer le matĂ©riel sur les lieux. Les moniteurs ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© formĂ©s et maintenant, ils doivent se mettre au travail.

Selon le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral de la FĂ©dĂ©ration camerounaise de volleyball, Lavoisier Yende, les objectifs visĂ©s Ă  travers cette convention sont clairs: c’est une convention qui a Ă©tĂ© signĂ©e au courant de l’annĂ©e 2008 et le programme a Ă©tĂ© mis sur pied Ă  travers la tournĂ©e de recyclage des moniteurs qui a eu lieu au mois d’aoĂ»t. La fĂ©dĂ©ration internationale de volleyball qui a acceptĂ© et financĂ© le projet a envoyĂ© le matĂ©riel. La première partie du matĂ©riel est remise aux ligues rĂ©gionales pour que les centres pilotes qui ont Ă©tĂ© choisis dans chaque ligue rĂ©gionale dĂ©butent effectivement le programme du module 1. Après les formalitĂ©s de dĂ©douanement, les filets seront Ă©galement acheminĂ©s dans les ligues rĂ©gionales en mĂŞme temps que les documents comme la carte d’identitĂ© des adhĂ©rents qui doit ĂŞtre finalisĂ©e maintenant, avec les diffĂ©rentes contributions des moniteurs lors du stage de recyclage. Au niveau des enfants, on peut tendre des cordes pour commencer dĂ©jĂ  Ă  jouer et inculquer l’idĂ©e du volleyball aux enfants. Le programme qui vient ainsi d’ĂŞtre lancĂ© fera le tour des dix rĂ©gions du Cameroun. Dans chaque Ă©tablissement, il y aura quarante enfants, soit 80 par rĂ©gion. Une convention a Ă©galement Ă©tĂ© signĂ©e avec le ministère de l’Enseignement supĂ©rieur, afin de permettre une bonne transition et un bon suivi pour les enfants ayant commencĂ© ledit programme. Ceci nous permettra de participer aux compĂ©titions internationales des jeunes, minimes, cadets et juniors, a indiquĂ© Louis MajorĂ© Timba, prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration camerounaise de volleyball.


Le matériel parvenu dans les écoles pilotes

Journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut