Opinions › Tribune

Les 10 femmes camerounaises les plus connues actuellement dans le monde

Par Michel Tagne Foko, Ă©crivain / chroniqueur

Elles sont belles, bosseuses (entreprenantes) et par leurs intelligences parfois irrĂ©prochables, elles ont acquis une certaine notoriĂ©tĂ© internationale. On lie leurs uvres, on Ă©coute leurs conseils, et leur voix nous Ă©merveille. Elles sont originaires du Cameroun, pourtant font la Une dans le monde. Elles embellissent les Ă©crans de tĂ©lĂ© lorsqu’elles parlent de droit, et sur scène, elles fascinent leur public. Aux États-Unis, l’ex-secrĂ©taire d’État de George W. Bush, Condoleezza Rice, est camerounaise d’après un test gĂ©nĂ©tique pour dĂ©terminer l’origine de ses ancĂŞtres. Ă‚gĂ© de 57 ans, et originaire de la plaine Tikar, elle ne fera pas partie du classement parce qu’elle n’a pas la nationalitĂ© camerounaise. Au Cameroun, la loi n° 1968-LF-3 du 11 juin 1968, qui n’admet pas la double nationalitĂ©, n’est effective que sur les hommes. Les femmes par contre, gardes leur nationalitĂ© mĂŞme quand elles prennent en plus, celle de leur Ă©poux, c’est-Ă -dire, la loi n’interdit pas la double nationalitĂ© chez les femmes

N°10 : Mme Miano Léonora
NĂ©e Ă  Douala en 1973, Leonora Miano est une Ă©crivaine Franco-Camerounaise. Elle fait aujourd’hui partie des Ă©crivains exceptionnels qui sont sollicitĂ©s par les grandes maisons d’Ă©dition (GRASSET 2013, L’arche Ă©diteur 2012, Plon, Robert Laffont, Flammarion).
LaurĂ©ate du cĂ©lèbre prix Goncourt des LycĂ©es, Prix Louis-Guilloux, King Chavez Parks Visiting Professorship 2012 ( University of Michigan Ann Arbor), Prix RenĂ©-Fallet, Prix Bernard-Palissy, du Grand prix littĂ©raire d’Afrique noire, du Prix Seligmann, et TrophĂ©e des arts afro-caribĂ©ens, etc.
RĂ©cemment, elle a apparu dans : MĂ©tro-news (presse parisienne la plus lue dans les mĂ©tros de Paris), Le monde, LibĂ©ration, Le point, Evene, Rue89, Le progrès, L’express, Magazine respect, France culture, France inter, France2, Rfi, France QuĂ©bec, Jeune Afrique etc.

N°9 : Mme Mbango Françoise
NĂ©e Ă  YaoundĂ© en 1976, Françoise Mbango est une athlète franco-Camerounaise, pratiquant le triple saut. Par ailleurs, c’est la première athlète du Cameroun Ă  obtenir une mĂ©daille d’or olympique en athlĂ©tisme avant de rejoindre l’Ă©quipe de France en 2012. La nouvelle internationale de l’Ă©quipe française, n’est plus une personnalitĂ© que l’on prĂ©sente car, elle a eu des articles dans presque tous les mĂ©dias de France et mĂŞme du monde.

N°8 : Mme Epote Denise Durand
NĂ©e Ă  Nkongsamba en 1954, Denise Epote Durand est une Journaliste Franco-Camerounaise.
Directrice Afrique sur la chaĂ®ne française TV5 Monde. EN 2006, elle est Ă©logieusement distinguĂ©e par le titre honorifique :  » chevalier de l’Ordre national du MĂ©rite français ». Chevalier de l’Ordre du MĂ©rite national du SĂ©nĂ©gal et chevalier du MĂ©rite national du Cameroun. En mars 2009 lors de la  »FESPACO » Par Mr. Philippe Sawadogo (Ministre BurkinabĂ© de la communication, de la culture et du tourisme) au titre d’  »Officier des arts et des Lettres dans le domaine de la tĂ©lĂ©vision et de la presse Ă©crite ». Et en 2013, elle a Ă©tĂ© Ă©levĂ©e Ă  la  » LĂ©gion d’honneur  » qui est l’une des plus belles distinctions de France .

N°7 : Mme Nyolo Sally
Née à Eyen-Meyong en 1967, Sally Nyolo est une Artiste musicienne auteure-Compositrice-interprète Franco-Camerounaise.
LaurĂ©ate du Prix RFI DĂ©couvertes en 1997, On ne prĂ©sente plus, l’ambassadrice du Bikutsi sur la scènes internationales. Elle fait partie des artistes telles qu’AngĂ©lique kidjo, Rokia TraorĂ©, Oumou SangarĂ© qui rĂ©ussissent encore aujourd’hui Ă  toujours faire le plein des grandes scènes occidentales

N°6 : Mme Pany Irma
Née en 1988 à Douala, Irma de son nom de scène, est une Artiste musicienne Camerounaise.
La petite protĂ©gĂ©e de Will.I.am (artiste amĂ©ricain d’envergure planĂ©taire). C’est aujourd’hui une habituĂ©e de grandes scènes internationales. En 2011, elle est certifiĂ©e :  » disque de Platine  » pour son titre  »Letter to the Lord  »

N°5 : Mme. Françoise Foning
NĂ©e Ă  Dschang en 1949, Françoise Foning est une femme d’affaires.
Cette femme est toujours prĂ©sentĂ©e comme une rĂ©fĂ©rence dans les milieux d’affaires.
Maire de commune de Douala 5ème, elle a Ă©tĂ© prĂ©sidente pendant deux mandats de l’association des femmes chefs d’entreprises du monde, Vice-prĂ©sidente exĂ©cutif de la table ronde des Hommes d’affaires Africains, Vice-prĂ©sidente international pour le forum Francophone des affaires, PrĂ©sidente du rĂ©seau Africain pour l’entreprenariat fĂ©minin, prĂ©sidente du Regroupement des femmes d’affaires du Cameroun,


N°4 : Mme.Henriette Noëlle Ekwe
NĂ©e en 1949 Ă  Ambam, Henriette Ekwe est une journaliste Camerounaise.
Éditorialiste africaine de talent, elle est connue comme militante des droits de l’Homme.
Ă€ l’occasion de la JournĂ©e de la femme, Henriette Ekwe a reçu, en mars 2011 Ă  Washington le prix du Courage fĂ©minin dĂ©cernĂ© par le dĂ©partement d’État amĂ©ricain (des mains d’Hillary Clinton, la secrĂ©taire d’État amĂ©ricaine) Michelle Obama n’a pas manquĂ© Ă  la photo de famille après la remise du prix

N°3 : Mme Biya Chantal Pulchérie
NĂ©e en 1971 Ă  Dimako, Chantal Biya est l’Ă©pouse du Chef de l’Ă©tat du Cameroun
Ambassadrice de Bonne VolontĂ© de l’UNESCO, PrĂ©sidente-fondatrice de la Fondation Chantal BIYA, prĂ©sidente-fondatrice des Synergies africaines (qui lutte contre le sida). Promotrice du Grand prix cycliste international Chantal Biya.
N°2 : Mme Nkom Alice
NĂ©e Ă  Poutkak en 1945, Alice Nkom est une Avocate de nationalitĂ© Camerounaise. Élue personnalitĂ© exceptionnelle de l’annĂ©e 2012 par le New Yorker, Elle fait la Une des mĂ©dias dans le Monde et continue dans sa lutte .

N°1 : Mme Beyala Calixthe
NĂ©e Ă  Douala en 1961, Calixthe Beyala est une Ă©crivaine franco-Camerounaise.
DĂ©coration :  »Chevalier des Arts et des Lettres »,  » chevalier de la lĂ©gion d’honneur (France), Ă©levĂ©e au rang d’Officier de l’Ordre de la valeur du Camerounaise.
Elle est Connue dans le monde ; particulière aux États-Unis où ces uvres à succès sont beaucoup étudiées.
LaurĂ©at du grand prix littĂ©raire d’Afrique noire, prix François-Mauriac, Tropique, Grand prix du roman de l’AcadĂ©mie française, Grand prix de l’Unicef etc.
Qui ne connaĂ®t pas Calixthe Beyala ? C’est elle la prĂ©sidente du MAF (Mouvement des Africain-français), Ses livres sont toujours traduits dans des dizaines de langues : anglais, allemand, espagnol, italien, vietnamien, japonais, suĂ©dois, etc.

Souhaitons bonnes routes à ces femmes qui par leur action participent à faire évoluer les sociétés africaines dans le bon sens, tout en gardant la fierté de leur racine camerounaise !

Les 10 femmes camerounaises les plus connues actuellement dans le monde

www.journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Ă€ LA UNE
Retour en haut