International › AFP

Les grandes dates de l’EI en Irak et en Syrie

Les dates-clés du groupe jihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie.

– CrĂ©ation de l’EIIL –

– 9 avr 2013: Le chef d’Al-QaĂŻda en Irak, Abou Bakr al-Baghdadi, annonce une fusion de son groupe, l’Etat islamique en Irak (ISI), avec le Front al-Nosra, qui combat le rĂ©gime en Syrie, pour former l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Mais Al-Nosra dĂ©cline le parrainage de Baghdadi et prĂŞte allĂ©geance au chef d’Al-QaĂŻda, Ayman al-Zawahiri. L’EIIL est dĂ©savouĂ© par Al-QaĂŻda dĂ©but 2014.

– Chute de Raqa en Syrie –

– 14 jan 2014: L’EIIL conquiert la ville de Raqa, dans le nord de la Syrie, après de fĂ©roces combats contre des rebelles rivaux. Raqa, premier chef-lieu de province Ă  Ă©chapper totalement au contrĂ´le du rĂ©gime, devient son fief.

– Capture de Mossoul en Irak –

– 9 juin 2014: Dans le nord-est de l’Irak, l’EIIL lance une offensive fulgurante et s’empare dès le lendemain de Mossoul, 2e ville du pays. Durant l’Ă©tĂ©, il conquiert de vastes territoires aux confins du Kurdistan irakien autonome, chassant des dizaines de milliers de membres des minoritĂ©s chrĂ©tienne et yĂ©zidie.

– Proclamation d’un ‘califat’ –

– 29 juin 2014: L’EIIL proclame un « califat » dirigĂ© par son chef Baghdadi, devenu « calife Ibrahim » sur les territoires conquis en Irak et en Syrie et change le nom du groupe en « Etat islamique » (EI).

Le 5 juillet, Baghdadi apparaĂ®t pour la première fois dans une vidĂ©o postĂ©e sur des sites jihadistes, appelant tous les musulmans Ă  lui « obĂ©ir ».

– Coalition menĂ©e par Washington –

– 8 aoĂ»t 2014: Les Etats-Unis lancent des frappes anti-EI en Irak, puis constituent une coalition internationale. En septembre, aidĂ©s de leurs alliĂ©s arabes, ils mènent les premiers raids aĂ©riens contre les jihadistes en Syrie.

– SĂ©rie de dĂ©faites en Irak –

– 31 mars 2015: Les forces irakiennes reprennent Tikrit (nord de Bagdad) Ă  l’EI qui contrĂ´lait la ville depuis près de 10 mois. L’opĂ©ration implique TĂ©hĂ©ran via les milices chiites et Washington.


– 13 nov: Les forces kurdes appuyĂ©es par des frappes aĂ©riennes de la coalition reprennent Sinjar (nord). L’EI s’en Ă©tait emparĂ© en aoĂ»t 2014, se livrant Ă  de multiples exactions contre les habitants majoritairement membres de la minoritĂ© yazidie.

– 9 fĂ©v 2016: La ville sunnite de Ramadi, chef-lieu de la province occidentale d’Al-Anbar frontalière de la Syrie, est complètement reprise aux jihadistes qui la tenaient depuis mai 2015.

– 26 juin: Première ville irakienne tombĂ©e aux mains de l’EI en janvier 2014, Fallouja est reprise par l’armĂ©e après un mois d’offensive.

– Reculs en Syrie –

– 26 jan 2015: L’EI est chassĂ© de KobanĂ©, ville frontalière de la Turquie, après plus de quatre mois de violents combats menĂ©s par les forces kurdes avec le soutien prĂ©pondĂ©rant des frappes de la coalition.

– 6 aoĂ»t 2016: Les Forces dĂ©mocratiques syriennes (FDS) s’emparent de Minbej, contrĂ´lĂ©e depuis 2014 par l’EI. Soutenue par Washington, cette coalition est dominĂ©e par les Kurdes, mais comprend aussi des combattants arabes et turkmènes.

– 24 aoĂ»t: Des rebelles appuyĂ©s par l’aviation et les chars turcs reprennent Jarablos, dans le cadre d’une opĂ©ration de l’armĂ©e turque visant Ă  la fois le groupe jihadiste et les milices kurdes.

– 16 oct: Des rebelles soutenus par la Turquie s’emparent de Dabiq, proche de la frontière turque.

– Bataille de Mossoul –

– 17 oct 2016: Quelque 30.000 membres des forces fĂ©dĂ©rales –armĂ©e, police, contre-terrorisme– soutenus par les frappes de la coalition, lancent une grande offensive pour reconquĂ©rir Mossoul.

En trois mois, ils réussissent à reconquérir la partie orientale de la ville.

– 19 fĂ©v: Annonce des opĂ©rations « pour la libĂ©ration de la partie ouest ».

– Bataille de Raqa –

– 5 nov 2016: Les FDS lancent une grande offensive, baptisĂ©e « Colère de l’Euphrate », pour reprendre Raqa. Depuis l’annonce dĂ©but fĂ©vrier d’une nouvelle phase de leur offensive, elles tentent de briser les dĂ©fenses de l’EI au nord et au nord-est de la ville.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut