Culture › Mode

Love Voundi, créatrice de la marque de prêt à porter féminin Masaari

Après avoir participé avec plusieurs de ses modèles à la «Fashion week grande taille» à Paris, la jeune et talentueuse «fashion designer» camerounaise se livre au journalducameroun.com

C’est quoi l’histoire de la marque Masaari ?
Love Voundi : Tout a commencĂ© au lycĂ©e technique de Colmar, puis j’ai beaucoup voyagĂ©. Je me suis posĂ©e Ă  Paris, puis Ă  Londres, oĂą j’ai dĂ©couvert le stylisme photo. Cette activitĂ© m’a passionnĂ©e et convaincue de ma vocation dans la mode. Puis je suis allĂ©e me former aux techniques du bogolan Ă  SĂ©gou au Mali, Ă  la teinture en cuve et Ă  la teinture naturelle Ă  Ouagadougou, au Burkina. Cela faisait vingt-trois ans que je n’avais plus mis les pieds en Afrique, et ces mois de formation ont Ă©tĂ© un merveilleux choc de renouement avec mes racines africaines. J’en avais vraiment besoin, c’est l’un des plus beaux voyages de ma vie jusqu’Ă  ce jour. Ensuite, j’ai suivi une annĂ©e intense Ă  l’Institut des Arts AppliquĂ©s de Paris. J’y ai dĂ©couvert mon identitĂ© artistique et, quelques annĂ©es après, je lançais ma marque.

Comment concevez-vous vos modèles, qu’est-ce qui vous inspire et vous motive ?
Love Voundi : Ma première inspiration est l’imprimĂ©. J’aime travailler avec les tissus Wax. Cependant, je pense très sĂ©rieusement crĂ©er mes propres imprimĂ©s et travailler uniquement avec du coton bio. Je pense mon vĂŞtement d’abord pour la femme de grande taille puis je l’adapte. J’aime les lignes pures qui laissent les courbes parler. Une silhouette peut ĂŞtre vite chargĂ©e entre coupe et tissu, surtout quand on travaille comme moi, avec de forts imprimĂ©s. Ma motivation est d’offrir des vĂŞtements harmonieux dans lesquels on se sente bien, je dirais mĂŞme sexy ! Oui, des tenues dans lesquelles on se sent assez confiante pour affronter la journĂ©e, car le vĂŞtement a un rĂ©el pouvoir sur le mental.

Love Voundi

Droits réservés)/n


En quoi consiste la prĂ©paration d’un Ă©vĂ©nement comme la « Fashion week grande taille » ?
Love Voundi : Avec cet Ă©vĂ©nement, nous avons aussi prĂ©parĂ© notre grand retour. Notre marque a subi un lifting mettant en valeur sa nouvelle identitĂ© visuelle. La collection a Ă©tĂ© retravaillĂ©e pour crĂ©er des looks Ă  l’impact visuel plus fort pour le dĂ©filĂ©, mais aussi pour proposer des modèles faciles Ă  porter dans la vie quotidienne. Je suis habituĂ©e Ă  crĂ©er des vĂŞtements pour de grandes occasions, mais Ă  prĂ©sent je souhaite proposer une mode plus dĂ©tendue mais tout aussi chic. Quand on prĂ©pare ce genre d’Ă©vĂ©nement, il faut aussi penser Ă  l’après, Ă  l’impact que cela aura sur la marque.

Quelles sont vos perspectives ?
Love Voundi : Quant Ă  mes perspectives, nous travaillons sur notre boutique en ligne, qui devrait ouvrir en juin. Nous participerons très bientĂ´t Ă  des Ă©vĂ©nements Ă  Paris, Londres et New York pour agrandir notre rĂ©seau. Les infos seront relayĂ©es sur nos rĂ©seaux sociaux (facebook et instagram) le moment venu. Il faut dire que le marchĂ© de la mode grande taille est en pleine expansion. Il y a de plus en plus de choix dans l’offre, et les grandes marques ont pris conscience du potentiel du marchĂ© et de la force du pouvoir de consommation des femmes portant la taille 42 et plus. Je suis heureuse d’offrir une mode plurielle pour la femme, de la taille 36 au 54, et je suis convaincue que notre combat d’aujourd’hui deviendra une normalitĂ© dans quelques annĂ©es. Une mode pour toutes, assumĂ©e et enfin libĂ©rĂ©e.

Un dĂ©filĂ© de mode avec la signature vestimentaire « Masaari ».

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut