Culture › Musique

Lutte contre la piraterie musicale: Manu Dibango attendu au concert de Douala

En compagnie d’autres artistes du terroir, le cĂ©lèbre saxophoniste camerounais participera au spectacle dĂ©diĂ©e Ă  la cause, ce vendredi 09 dĂ©cembre dans la mĂ©tropole Ă©conomique du pays

Ils seront nombreux, les artistes camerounais, à participer ce vendredi, 09 décembre 2016, au concert « géant » dédié au combat contre la piraterie musicale au Cameroun. Parmi les grandes célébrités annoncées, le célèbre saxophoniste Manu Dibango.

AccompagnĂ©s par une trentaine d’artistes du terroir, Manu Dibango et les autres icĂ´nes de la musique camerounaise dont Toto Guillaume, Sam Fan Thomas, Ekambi Brillant, Marthe Zambo, Salle John, Nkoti François et Grâce Decca, se produiront Ă  l’invitation du ComitĂ© musical de lutte contre la piraterie (CMLCP) Ă  Douala, la mĂ©tropole Ă©conomique du pays.

Il s’agit d’un regroupement des artistes camerounais prĂ©sidĂ© par le chanteur Papillon, dont le leitmotiv est la « lutte contre la piraterie musicale pour que l’artiste vive de son uvre ».

Après une sĂ©rie d’activitĂ©s, notamment des descentes sur le terrain avec l’appui des forces de l’ordre pour traquer des pirates qui « gravent des Cd pour les vendre Ă  200 francs CFA » alors que le prix d’un disque original est de 1000 francs CFA, ce regroupement dit avoir battu le rappel des troupes, afin de « porter plus haut » la voix des artistes musiciens camerounais.

Selon les organisateurs, cette action « d’assainissement » du secteur de l’art musical bĂ©nĂ©ficie du soutien et de l’encadrement du ministère des Arts et de la Culture (Minac) qui a dĂ©cidĂ© de « prendre ce sujet par les cornes, dans le souci de lutter contre la clochardisation des artistes ».


Manu Dibango

Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut