International › AFP

Manifestations aux Pays-Bas après l’attaque d’un couple gay

Des centaines de personnes ont manifestĂ© samedi dans plusieurs villes des Pays-Bas en soutien aux droits des homosexuels, après l’attaque d’un couple gay la semaine dernière qui marchait main dans la main, selon les mĂ©dias nĂ©erlandais.

Quelque 2.500 personnes brandissant des drapeaux arc-en-ciel se sont rassemblĂ©es dans la ville de Arnhem (est), oĂą Jasper Vernes-Sewratan, 35, et Ronnie Sewratan-Vernes, 31 ans, ont Ă©tĂ© battus par un groupe d’adolescents, qui se sont ensuite prĂ©sentĂ©s Ă  la police.

« Vous nous aidez Ă  sortir de cette terrible semaine », a lancĂ© aux manifestants Jasper Vernes-Sewratan, au cĂ´tĂ© de son compagnon, qui a perdu des dents après avoir Ă©tĂ© frappĂ© avec un coupe boulon, en larmes.

Cette attaque a choqué le pays, le premier au monde à légaliser le mariage gay en 2001.

Des centaines de personnes ont également manifesté à La Haye et à Eindhoven.


Participait Ă  la manifestation Ă  Arnhem le chef du parti progressiste D66, Alexander Pechthold. Après l’attaque du couple, il a enflammĂ© les rĂ©seaux sociaux en arrivant au Parlement Ă  La Haye en tenant un collègue par la main.

Le hashtag #allemannenhandinhand (ou « tous les hommes main dans la main » en nĂ©erlandais) est devenu viral, et du monde entier, ont Ă©tĂ© publiĂ©es des photos d’hommes politiques, policiers ou encore diplomates nĂ©erlandais, main dans la main avec d’autres hommes.

Des diplomates de l’ambassade des Pays-Bas Ă  Londres et Ă  Canberra ont twittĂ© de telles photos, Ă  la suite de celles envoyĂ©es par la dĂ©lĂ©gation nĂ©erlandaise aux Nations unies Ă  New York.

Cinq adolescents, deux âgĂ©s de 14 ans et trois de 16 ans, se sont rendus et ont avouĂ© les faits. Ils ont Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©s jeudi devant la justice, avant d’ĂŞtre libĂ©rĂ©s sous caution le temps de l’enquĂŞte.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut