International › APA

Mozambique : la commercialisation de la noix d’acajou a rapportĂ© 120 millions de dollars

Le gouvernement mozambicain a annoncĂ© avoir obtenu 120 millions de dollars de la commercialisation de 137.000 tonnes d’anacarde depuis le dĂ©but de la campagne 2016-2017 contre seulement 23,1 millions de dollars lors la campagne de commercialisation prĂ©cĂ©dente.Avec une production ayant dĂ©passĂ© l’objectif de 120.000 tonnes, “la campagne de commercialisation et d’exportation des noix de cajou se dĂ©roule Ă  un bon rythme”, a dĂ©clarĂ© le porte-parole du gouvernement, Mouzinho Saide, citĂ© mercredi par Radio Mozambique (publique).

Selon SaĂ­de, par ailleurs vice-ministre de la SantĂ©, le sous-secteur de l’anacarde fournit des emplois et des revenus Ă  plus de 1,4 million de familles Ă  travers le pays.

La noix de cajou brute est exportĂ©e vers l’Inde et le Vietnam, ainsi que vers les Etats-Unis d’AmĂ©rique.


Les provinces centrales de Zambezia et de Manica, australes d’Inhambane et de Gaza, et du nord, Nampula sont les plus grandes productrices de noix de cajou au Mozambique.

La production de la noix de cajou est surtout l’affaire des familles et selon African Cashew Alliance, après avoir doublĂ© leur production au cours de la dernière dĂ©cennie, les deux millions de paysans mozambicains sont Ă  l’origine de la moitiĂ© des noix brutes commercialisĂ©es au plan mondial.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut