Eco et Business › L'Eco en +

Le président du Gicam a démissionné

© Droits réservés

Le Français Armel François n’a pas l’intention de conduire son intérim jusqu’au bout.

Armel François, président intérimaire du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) a présenté sa démission le 07 avril dernier, au cours de la réunion mensuelle du conseil exécutif de l’institution. Il avait remplacé André Fotso, décédé en juillet 2016. Le directeur général des Plantations du Haut penja (Php), alors vice-président du Gicam, était le successeur statutaire du défunt. Mais, son arrivée à la tête de l’organe avait fait grincer des dents, compte tenu de sa nationalité.

A la demande du conseil exĂ©cutif, Armel François restera Ă  la prĂ©sidence du groupement jusqu’au 29 juin, date de la prochaine assemblĂ©e gĂ©nĂ©rale mixte de l’institution. La rencontre sera consacrĂ©e, en un premier temps, Ă  la clĂ´ture des comptes de l’exercice 2016, puis Ă  l’élection d’un nouveau prĂ©sident. Henri Fosso, le vice-prĂ©sident d’Armel François, a lui aussi dĂ©missionnĂ©.


« Le conseil exécutif tient à rassurer les adhérents du Gicam, ses partenaires nationaux et étrangers ainsi que l’ensemble de la Communauté nationale de la conformité du processus ainsi engagé avec les dispositions statutaires du Groupement, et de la poursuite sereine de ses activités. », a rassuré le communiqué du Gicam signé par Alain Blaise Batongue, le secrétaire exécutif de l’institution.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut