CultureCulture › Arts visuels

PrĂ©sidentielle au Cameroun: DieudonnĂ© M’Bala M’Bala annonce sa candidature

© Droits réservés

L’humoriste franco-camerounais a annoncĂ© sa candidature au scrutin de 2018 dans une vidĂ©o publiĂ©e vendredi sur Youtube

DieudonnĂ© Mb’ala Mb’ala annonce sa candidature aux Ă©lections prĂ©sidentielles camerounaise de 2018. Canular ou pas, toujours est-il que dans une une vidĂ©o d’une dizaine de minutes qu’il a postĂ©e vendredi, 30 dĂ©cembre 2016, sur Youtube, il explique ses motivations. Principale raison invoquĂ©e : la candidature de l’ex-Premier ministre Manuel Valls Ă  la prĂ©sidence, en France.

En tant que Chef du gouvernement, l’ancien maire d’Évry a souvent pris position contre le Franco-Camerounais. «Je ne peux pas me permettre de rester comme ça sans rien faire», réagit donc Dieudonné, qui s’en prend ensuite beaucoup plus violemment à Manuel Valls.

«Contre la politique française en Afrique» 


«Ayant dĂ©jĂ  Ă  subir les attaques rĂ©pĂ©tĂ©es de cet hystĂ©rique ‘nĂ©grophobe’ catalan, j’ai pris la dĂ©cision de m’organiser et d’entrer en campagne Ă  mon tour. Il s’agit d’un acte de lĂ©gitime dĂ©fense. Je suis candidat Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle…2018…au Cameroun.» 

Il précise ensuite qu’il ne se présente pas contre l’actuel président Paul Biya mais «contre la politique française en Afrique». Il espère ainsi pouvoir interpeller ses «homologues français» sur cette question. Sérieusement ou non ? Difficile de savoir mais en tout cas le message est passé.

En mai dernier, Dieudonné avait été condamné à deux mois de prison avec sursis pour «injure raciale» et «provocation à la haine» dans son spectacle «La Bête immonde». Il avait ensuite indiqué plusieurs fois sa volonté de se retirer au Cameroun.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut