Culture › Livres

Le Prix Stéphane Hessel 2017: un Camerounais récompensé

©Droits réservés

Michel Dongmo Evina a reçu, mardi, le deuxième prix pour sa nouvelle «Naufragé du destin». Il est couronné en même temps que la Libanaise Romy Batrouni et le Haïtien Phew Laroc.

Le Prix StĂ©phane Hessel de la Jeune Ă©criture francophone, organisĂ© par l’Alliance Francophone, RFI et K Editions, a couronnĂ© un jeune auteur camerounais dans le cadre de sa cinquième Ă©dition qui avait pour thème «l’espoir». Il s’agit de Michel Dogmo Evina, l’auteur de la nouvelle «NaufragĂ©s du destin».

Dans son rĂ©cit, Michel Dogmo Evina dĂ©crit les dynamiques migratoires avec un regard acerbe. Il dĂ©nonce les passeurs, relate les dangers des traversĂ©es et Ă©veille les consciences sur les sorts des migrants qui cherchent Ă  rejoindre l’Europe. Toutes choses qui lui ont valu le deuxième prix derrière la Libanaise Romy Batrouni. Le Haitien Phew Laroc, obtient, pour sa part, le Prix spĂ©cial pour sa nouvelle «Visages dans la nuit».

Michel Dongmo Evina, 22 ans, est actuellement Ă©lève-professeur Ă  l’Ecole normale supĂ©rieure de YaoundĂ© 1. Après un baccalaurĂ©at option lettres et philosophie obtenu en 2012, il s’est inscrit Ă  la facultĂ© des arts, lettres et sciences humaines de l’universitĂ© de YaoundĂ©, d’oĂą il sortira licenciĂ© ès lettres bilingues en 2015.


Michel Dongmo Evina a baignĂ© dans la littĂ©rature depuis sa tendre enfance, nourri Ă  la sève de la bibliothèque de son père. Il s’est lancĂ© dans l’Ă©criture il y a deux ans.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut