Personnalités › Success Story

Protection des forêts: Un camerounais récompensé

Paul Nzegha Mzeka reçoit le fruit des efforts du soutien apporté à 30 communautés pour protéger leurs forêts dans la région du Nord-ouest Cameroun

Lors d’une cĂ©rĂ©monie organisĂ©e jeudi 09 janvier 2012 par le Forum des Nations unies sur les forĂŞts (FNUF) au siège de l’ONU Ă  New York, le prix «HĂ©ros des forĂŞts» a Ă©tĂ© dĂ©cernĂ© Ă  six laurĂ©ats originaires du Cameroun, du Japon, de Russie, du BrĂ©sil et des Etats-Unis. Le Camerounais Paul Nzegha Mzeka, est rĂ©compensĂ© Ă  77 ans, pour son action en faveur de la lutte pour la dĂ©fense des droits forestiers de certaines populations de la rĂ©gion du Nord-ouest Cameroun. Son action au sein d’une Ă©quipe de volontaires qui, grâce Ă  des programmes d’Ă©ducation, de reforestation et d’apiculture durable, a aidĂ© 30 communautĂ©s de la rĂ©gion du Nord-ouest du Cameroun Ă  protĂ©ger leurs plans d’eau et leurs forĂŞts. Son action, menĂ©e Ă  travers les radios communautaires et les campagnes de terrain, a permis de redonner vie Ă  plus de 815 espèces vĂ©gĂ©tales dĂ©jĂ  inscrites dans le livre rouge des espèces en voie de disparition, peut-on lire dans un communiquĂ© officiel des Nations unies annonçant la rĂ©compense. Parmi les autres personnes rĂ©compensĂ©es, Rhiannon Tomtishen et Madison Vorva, 16 ans, membres du Mouvement des scouts aux Etats-Unis. Elles ont gagnĂ© ce prix pour leur travail de sensibilisation contre l’utilisation dans les biscuits qu’elles vendaient pour le compte des scouts, de l’huile de palme dont l’exploitation menace les forĂŞts, selon l’ONU. Les autres laurĂ©ats sont Shigeatsu Hatakeyama (Japon), un pĂŞcheur d’huĂ®tres pour la protection de forĂŞts, Anatoly Lebedev (Russie) pour une campagne freinant l’exploitation forestière illĂ©gale en SibĂ©rie et Paulo Adario (BrĂ©sil) pour son action en faveur des forĂŞts vierges d’Amazonie.

Selon le FNUF, toutes ces personnes partagent le mĂŞme courage, la mĂŞme passion et la mĂŞme persĂ©vĂ©rance bien qu’elles soient issues d’horizons diffĂ©rents. Elles servent de sources d’inspiration Ă  tous ceux qui souhaitent faire une diffĂ©rence et protĂ©ger les forĂŞts. Le prix a Ă©tĂ© conçu dans le cadre de l’AnnĂ©e internationale des forĂŞts 2011 pour identifier et rendre hommage aux innombrables individus du monde entier qui se dĂ©vouent pour protĂ©ger les forĂŞts, a indiquĂ© la Directrice du secrĂ©tariat du FNUF, Jan McAlpine. Chacun d’entre nous, parmi les 7 milliards d’ĂŞtres humains de la planète, sommes liĂ©s aux forĂŞts pour notre bien-ĂŞtre physique, Ă©conomique et spirituel. Le prix «HĂ©ros des forĂŞts» du FNUF a Ă©tĂ© conçu dans le cadre de l’AnnĂ©e internationale des forĂŞts 2011 pour identifier et rendre hommage aux innombrables individus du monde entier qui se dĂ©vouent Ă  protĂ©ger les forĂŞts, a-t-elle ajoutĂ©. Selon le Conseil Ă©conomique et social des Nations Unies (ECOSOC), les forĂŞts couvrent 31% de la surface terrestre du globe, capturent plus de 1.000 milliards de tonnes de carbone et fournissent un moyen de subsistance Ă  plus de 1,6 milliard de personnes. Au Cameroun, la problĂ©matique forestière notamment dans la zone anglophone reste au centre de nombreux enjeux. D’un cĂ´tĂ©, il y les exigences Ă©conomiques avec la volontĂ© de mettre en valeur des terres pour des plantations industrielles, mais de l’autre, il y a le besoin de protĂ©ger les Ă©cosystèmes, en raison de leur impact aujourd’hui revendiquĂ© sur le changement climatique.


Le lauréat Paul Nzegha Mzeka

Journalducameroun.com)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut