Politique › Institutionnel

Quatre kamikazes meurent dans un attentat déjoué au Cameroun

Les terroristes, deux jeunes filles de 15 ans et deux garçons de six ans environs, ont tenté de pénétrer les localités de Kolofata et de Doublé pour commettre leur forfait

Au Cameroun, les comitĂ©s de vigilance ont empĂŞchĂ© quatre jeunes Kamikazes de perpĂ©trer un attentat-suicide Ă  Kolofata et Ă  DoublĂ©, dans la rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-Nord ce mercredi, 11 janvier 2017.

La scène s’est produite dans les premières heures de la matinĂ©e.

«A kolofata c’est deux filles d’environ 15 ans qui ont Ă©tĂ© aperçues par le comitĂ© mixte Bir et comitĂ© de vigilence. La première fille interpellĂ©e a commencĂ© Ă  s’enfuir, elle a Ă©tĂ© vite neutralisĂ©e. La seconde a pris peur et a voulu s’enfuir, elle a aussi Ă©tĂ© vite neutralisĂ©e», a expliquĂ© le gouverneur de la rĂ©gion de l’ExtrĂŞme-Nord, Midjiyawa Bakary Ă  la radio publique ce jour.

A la suite de Kolofata, deux autres kamikazes ont Ă©tĂ© tenus en Ă©chec dans la localitĂ© de DoublĂ©, dans le dĂ©partement du Mayo Sava. «A DoublĂ©, c’est plutĂ´t deux jeunes garçons d’environ seize ans qui ont Ă©tĂ© interpellĂ©s très tĂ´t Ă  l’entrĂ©e de la ville par les membres du comitĂ© de vigilance. Le premier a fait exploser sa charge et il y a eu deux morts. Uniquement les deux Kamikazes. Des membres du comitĂ© de vigilance ont Ă©tĂ© lĂ©gèrement blessĂ©s, ils sont actuellement Ă  l’hĂ´pital de Mora, a soulignĂ© Midjiyawa Bakary.



Droits réservés)/n

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut