› Personnalités

Révélation : l’ex-mari de Brigitte Macron est né à Eséka

Brigitte Macron. ©Droits réservés

Quand elle rencontre le jeune Emmanuel Macron, Brigitte Trogneux (son nom de jeune fille) est mariée à un certain André-Louis Auzière, qui a la particularité d’être né au Cameroun

L’écart d’âge entre Brigitte et Emmanuel Macron nourrit les débats en France et ailleurs. Au Cameroun, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur ce qui explique le lien entre le jeune homme politique (39 ans) et la potentielle future Première dame de France, de 24 ans l’aînée de son mari.

Avant de rencontrer le candidat d « ‘En marche ! », celle qu’on surnomme « Bibi » mène une toute autre vie. Ă€ l’Ă©poque, rien ne la destine Ă  devenir la potentielle future Première dame de France. En effet, elle est alors professeure de français Ă  Amiens et mariĂ©e Ă  AndrĂ©-Louis Auzière, le père de ses trois enfants, SĂ©bastien, Laurence et Tiphaine. Qui est donc ce mystĂ©rieux premier Ă©poux ?

Un petit retour dans le passĂ© s’impose. Issue du milieu bourgeois d’Amiens (Picardie), la jeune Brigitte Trogneux (son nom de jeune fille) est prĂ©destinĂ©e Ă  s’unir Ă  un homme de son rang, comme l’exigent les bonnes mĹ“urs. Et pourquoi pas le fils d’une des dynasties locales de commerçants ? Pour Brigitte, pas question de se plier Ă  la tradition.

Un ex-mari banquier

Ă€ seulement 21 ans, alors qu’elle est encore Ă©tudiante, « Bibi » Ă©pouse AndrĂ©-Louis Auzière, de deux ans son aĂ®nĂ© (il est nĂ© en 1951, elle, en 1953). La cĂ©rĂ©monie a lieu au Touquet (lĂ  oĂą les Trogneux possède une demeure familiale), le 22 juin 1974. Fils d’un commissaire aux comptes, AndrĂ©-Louis Auzière est parisien et travaille dans la banque, et plus prĂ©cisĂ©ment au CrĂ©dit du Nord. Il a la particularitĂ© d’ĂŞtre nĂ© Ă  ÉsĂ©ka, une petite commune situĂ©e au Cameroun, lĂ  oĂą son père travaillait dans l’administration de cette ancienne colonie française.

MutĂ© Ă  Stasbourg, AndrĂ©-Louis est contraint d’emmĂ©nager dans la citĂ© alsacienne, oĂą il emmène son Ă©pouse, la dĂ©sormais Brigitte Auzière. En 1975, elle donne naissance Ă  SĂ©bastien. Deux ans plus tard, les Ă©poux accueillent une petite fille, Laurence. Pour l’anecdote savoureuse, Emmanuel Macron naĂ®t la mĂŞme annĂ©e, en 1977. Il sera d’ailleurs dans la mĂŞme classe que Laurence Auzière (sa future belle-fille), au lycĂ©e La Providence d’Amiens, oĂą enseigne Brigitte.

Le couple Auzière revient finalement habiter Ă  Amiens, la ville natale de Brigitte. En 1984, l’annĂ©e de leur 10 ans de mariage, AndrĂ©-Louis et « Bibi » fĂŞtent la naissance de leur troisième et dernier enfant, Tiphaine. Ă€ 31 ans, l’enseignante est donc la mère d’une belle fratrie.


En 1993, Ă  l’aube de ses 40 ans, Brigitte Auzière a donc tout pour ĂŞtre heureuse : elle mène une vie dans un cadre bourgeois et confortable, elle est passionnĂ©e par son mĂ©tier, elle a un mari charmant, une belle bandes d’amis, et trois beaux enfants promis Ă  un avenir radieux. Sa rencontre avec un Ă©lève de son cours de théâtre, Emmanuel Macron, alors âgĂ© de 16 ans, bouleverse sa petite vie bien rangĂ©e. Elle tente de lui rĂ©sister au dĂ©part, mais finit par craquer…

Qu’est ce qui a poussĂ© Brigitte Auzière, une respectable professeure de français de 39 ans, Ă  tout plaquer pour succomber Ă  un jeune homme mineur, de 24 ans son cadet ? « Elle Ă©voque peu AndrĂ©-Louis Auzière, son ex-mari banquier. Par pudeur, discrĂ©tion. Parce qu’il y a des choses qu’elle ne veut pas, ne peut pas dire ? En tous cas, ce dernier ne la rendait certainement pas heureuse« , Ă©crit la journaliste politique Anne Fulda, auteure du livre Emmanuel Macron, un jeune homme si parfait.

Le couple Auzière sombre

AndrĂ©-Louis Auzière Ă©tait loin de se douter que le jeune homme qui venait souvent chez eux le vendredi soir, avec des fleurs ou du cham­pagne venait pour voir son Ă©pouse. Le DailyMail rĂ©vèle que dès que la rela­tion entre Brigitte et Emma­nuel est deve­nue connue du voisi­nage, et qu’un divorce deve­nait irré­mé­diable, « il a aussi­tĂ´t quittĂ© le domi­cile conju­gal. Il a Ă©gale­ment perdu les connexions, la rĂ©pu­ta­tion, et l’argent que son mariage avec Brigitte lui offrait ».  

LigotĂ©e par cette vie trop lisse, elle est sĂ©duite par les serments, l’intelligence et la fougue du jeune Emmanuel. Les deux amants commencent Ă  se frĂ©quenter en dehors des planches du théâtre… La rumeur bruisse et fait jaser dans les rues amiĂ©noises. Scandale ! L’entourage et les parents d’Emmanuel Macron s’opposent farouchement Ă  cette idylle peu conventionnelle. Tandis que leur fils doit partir Ă  Paris, au lycĂ©e Henri IV, pour faire sa terminale, ils y voit un moyen de l’Ă©loigner de Brigitte Auzière.

Les deux amants sont Ă©loignĂ©s quelques temps. Pendant ce temps-lĂ , le couple Auzière se dĂ©chire et sombre. « Bibi » s’installe alors Ă  Paris, oĂą elle enseigne dans un Ă©tablissement religieux de la capitale. Elle finit par retrouver son Emmanuel. Elle emmĂ©nage mĂŞme avec lui alors que ce dernier Ă©tudie Ă  l’ENA (promotion 2004). Le 26 janvier 2006, le Tribunal de Grande Instance d’Amiens prononce le divorce entre AndrĂ©-Louis et Brigitte Auzière. L’enseignante, pressĂ©e de vivre, ne perd pas son temps et s’assume au grand jour. En 2007, elle se marie Ă  l’hĂ´tel de ville du Touquet Ă  Emmanuel Macron. La belle histoire ne faisait que commencer…

1 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

  1. C’est vraiment incroyable et pourtant c’est vrai. Peut-on dire c’Ă©tait prĂ©destinĂ©e leur union? Certes la relation entre Macron et Brigitte fait l’objet de moulte interrogations mais n’oublions pas qu’en amour, la vieillesse du corps n’existe pas quand on la regarde avec les yeux du coeur.
    Personnellement, je pense que le bonheur d’un couple ne dĂ©pend pas de la diffĂ©rence d’âge, ni au volume de notre porte-monnaie, encore moins Ă  notre classe sociale, mais plutĂ´t Ă  ce bien ĂŞtre intĂ©rieur qu’on ressent lorsqu’on est avec sa moitiĂ©, Ă  cette envie et ce dĂ©sir de partager sa vie avec l’ĂŠtre aimĂ©.
    Si Emmanuel Macron a pu et a su sĂ©duire Brigitte, c’est parce qu’il la mĂ©ritait, c’est aussi parce qu’il a su la captiver, c’est parce que sĂ»rement, elle n’Ă©tait plus heureuse dans sa relation avec AndrĂ©-Louis et son coeur Ă©prouvait le besoin d’ĂŞtre aimĂ©. Peut-ĂŞtre pour son ex-mari, Brigitte Ă©tait dĂ©jĂ  un acquis. Ainsi, il n’avait pas besoin sĂ©duire au quotidien ou de la rassurer. comme disait un personnage de NgouĂ© dans son ouvrage La croix du sud: <>. N’oublions pas qu’un coeur qui aime, est un coeur qui a toujours besoin d’ĂŞtre rassurĂ©.
    Par ailleurs, que de crĂ©er la polĂ©mique autour du comment, posons plutĂ´t la question sur les mobiles qui ont conduit le jeune Macron Ă  l’Ă©poque Ă  tomber amoureux de la belle Brigitte? Et qu’est-ce qui a conduit Brigitte dans les bras du jeune Macron alors qu’Ă  l’Ă©poque, il n’Ă©tait qu’Ă©lève et elle avec une situation financière et matrimoniale stable?.
    Yves.

Ă€ LA UNE
Retour en haut