Santé › Actualité

Rougeole: l’Ă©pidĂ©mie sĂ©vit de nouveau au Cameroun

© who.int

Le pays enregistre plus d’un millier de cas suspectĂ©s, dont 77 dĂ©jĂ  confirmĂ©s, d’après des chiffres publiĂ©s vendredi par le ministère de la SantĂ© publique (MinsantĂ©)

La rougeole sĂ©vit de plus en plus dans certaines localitĂ©s du Cameroun, avec plus d’un millier de cas suspectĂ©s, dont 77 dĂ©jĂ  confirmĂ©s, d’après des chiffres publiĂ©s vendredi par le ministère de la SantĂ© publique (MinsantĂ©).

Les statistiques du Programme Ă©largi de vaccination (PEV) font Ă©tat de 1 495 cas de rougeole dĂ©tectĂ©s sur l’ensemble du territoire depuis le dĂ©but de l’annĂ©e dont 77 ont Ă©tĂ© dĂ©clarĂ©s positifs, soit 5,15 pour cent de ces cas.

« Mon bĂ©bĂ© de 18 mois a failli mourir de rougeole il y a deux semaines. Nous le traitions en automĂ©dication croyant avoir affaire au paludisme. Ce sont des lĂ©sions purulentes dans la bouche et les lèvres extrĂŞmement rouges, son Ă©tat dĂ©gradĂ© qui nous ont poussĂ©s vers l’hĂ´pital oĂą l’affection a Ă©tĂ© confirmĂ©e », a tĂ©moignĂ© une maman.

MalgrĂ© cette rĂ©surgence de la maladie, les autoritĂ©s mĂ©dicales parlent « d’une situation sous contrĂ´le ».


Au PEV, en dĂ©pit de cette situation, on affirme d’ailleurs que « le Cameroun ne connaĂ®t pas une Ă©pidĂ©mie de rougeole. En 2016, six districts de santĂ© sur 189 ont fait face Ă  une rĂ©surgence de la maladie et des ripostes ont Ă©tĂ© rapidement menĂ©es », explique-t-on.

D’autres sources du PEV affirment que 74% des cas positifs sont des enfants n’ayant pas reçu leur vaccin anti rougeoleux parce que « c’est un vaccin que les mamans oublient souvent de faire administrer Ă  leurs enfants du fait qu’il est le dernier du protocole auquel on doit soumettre l’enfant avant sa première annĂ©e ».

Selon des sources sanitaires, le taux de couverture vaccinale doit atteindre les 90 pour cent pour Ă©viter ces risques.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut