Sport â€ș Football

Scandale de Bruxelles : Hugo Broos s’excuse

©Droits réservés

Le sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun relativise ses déclarations aprÚs le match contre la Guinée Conakry du 28 mars dernier

Hugo Broos fait amende honorable. « J’ai peut-ĂȘtre exagĂ©ré », a-t-il dĂ©clarĂ© au sujet de sa sortie musclĂ©e aprĂšs le match amical du Cameroun contre la GuinĂ©e Conakry. Le sĂ©lectionneur belge n’avait pas digĂ©rĂ© cette premiĂšre dĂ©faite (2-1) aprĂšs le sacre continental de fĂ©vrier 2017, et avait donnĂ© un coup de pied dans la fourmiliĂšre en dĂ©nonçant l’incurie de l’intendance des Lions indomptables. De l’encre  a coulĂ© aprĂšs ces dĂ©clarations, qui lui ont valu une convocation mardi au ministĂšre des Sports et de l’Education physique.

Hier donc, Hugo Broos a Ă©tĂ© entendu par le ministre des Sports et de l’Education physique qui Ă©tait accompagnĂ© d’une prĂ©sence curieuse, celle du gĂ©nĂ©ral de brigade Daniel Elokobi Njock. AprĂšs plusieurs heures « d’audition » Ă  huis-clos, Hugo Broos et Tombi Ă  Roko (le prĂ©sident de la Fecafoot) Ă©galement convoquĂ© au Minsep ont donnĂ© un point de presse pour rendre compte de l’échange qu’ils ont eu avec Pierre IsmaĂ«l Bidoung Mkpatt et le gĂ©nĂ©ral Elokobi Njock. C’est lors de ce moment face Ă  la presse que le sĂ©lectionneur a relativisĂ© ses propos virulents Ă  l’endroit des autoritĂ©s du football camerounais. « Avec ce qui s’est passĂ© en Belgique, j’avais peur que l’on retombe de nouveau dans les problĂšmes d’avant. J’ai peut-ĂȘtre exagĂ©rĂ©. J’ai peut-ĂȘtre humiliĂ© le peuple camerounais. Je prĂ©sente mes excuses pour cela. On a fait de grands efforts pour arriver lĂ . Il nous faut des efforts encore plus grands pour rester au sommet », a dĂ©clarĂ© Hugo Broos hier. Celui-ci n’a pas manquĂ© de remercier « le prĂ©sident de la Fecafoot et le ministre des Sports, pour les efforts qu’ils ont fait lors des mois prĂ©cĂ©dents ». Une position qui a fait tout de suite dire aux observateurs de la situation que Hugo Broos a subi des pressions.


Par ailleurs, le sĂ©lectionneur belge a profitĂ© pour reprĂ©ciser sa position sur le banc de touche du Cameroun. Pour lui, il n’est plus question de rĂ©flĂ©chir Ă  son avenir vers d’autres cieux comme il le suggĂ©rait Ă  Bruxelles. Contre toute attente, il est dĂ©sormais question d’une prolongation de contrat avec le Cameroun aprĂšs l’échĂ©ance de fĂ©vrier 2018.  « Oubliez mon dĂ©part, et surtout ce qu’on Ă©crit et dit sur moi sur le fait que je postule pour des fĂ©dĂ©rations ou des clubs. C’est du grand mensonge. Ce sont des gens qui me contactent et pas moi qui postule…Je ne veux pas quitter le Cameroun », a tranchĂ© le Belge.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut