International › AFP

Syrie: plus de 50 morts dans une attaque de l’EI (ONG)

Plus de 50 personnes ont été tuées jeudi dans une attaque du groupe jihadiste Etat islamique (EI) contre deux villages prorégime de la province de Hama, dans le centre de la Syrie, a affirmé une ONG.

Cinquante-deux personnes ont pĂ©ri dans l’attaque, dont 15 civils, 27 miliciens pro-rĂ©gime et 10 personnes non identifiĂ©es qui « sont soit des civils, soit des miliciens », a prĂ©cisĂ© l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’attaque a visĂ© deux villages dans l’est de la province de Hama: Aqareb, oĂą la population est en majoritĂ© ismaĂ©lienne, et MaboujĂ©, oĂą vivent des sunnites et des minoritĂ©s jaafarite, ismaĂ©lite et alaouite.

Dans les combats, l’EI a perdu 15 combattants.

L’agence officielle Sana a affirmĂ© que l’attaque avait coĂ»tĂ© la vie Ă  20 civils Ă  Aqareb, sans faire mention du village de MaboujĂ©. En revanche, elle prĂ©cise que la majoritĂ© des civils tuĂ©s Ă  Aqareb ont Ă©tĂ© dĂ©capitĂ©s et leurs membres amputĂ©s.

Le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane, a indiquĂ© pour sa part que trois des civils tuĂ©s Ă  Aqareb, un homme et ses deux enfants, avaient Ă©tĂ© exĂ©cutĂ©s par les jihadistes.


Selon lui, les jihadistes se sont emparĂ©s du village d’Aqareb et d’une partie de MaboujĂ©.

« En dĂ©pit de l’arrivĂ©e de renforts, les forces gouvernementales n’ont pas rĂ©ussi Ă  dĂ©loger les jihadistes », a dit M. Abdel Rahmane Ă  l’AFP.

Le village de MaboujĂ© avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© la cible d’une attaque de l’EI en mars 2015. Les jihadistes y avaient exĂ©cutĂ© 37 civils et kidnappĂ© 50 autres, dont la moitiĂ© de femmes.

Le rĂ©gime, les rebelles et l’EI se partagent le contrĂ´le de la province de Hama, situĂ©e dans le centre du pays en guerre depuis 2011.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut