Société › Télécoms

Téléphonie mobile: la portabilité toujours pas effective au Cameroun

Tel est le constat fait à ce jour. Pourtant les opérations y relatives étaient annoncées pour le 04 avril

Au Cameroun, les utilisateurs de téléphonie mobile devaient pouvoir changer de numéros d’opérateurs sans changer de numéros depuis le 04 avril 2017. Pourtant,  près de deux semaines après la dernière échéance fixée par l’Agence de régulation des télécommunications (ART), rien ne change.

Au nombre des raisons qui expliquent ce retard, des sources contactées par les confrères de la presse publique citent l’absence de textes réglementaires pour encadrer cette activité, des problèmes techniques survenus lors des tests inter-réseaux, et des difficultés rencontrées par les opérateurs.

La portabilité des numéros mobiles était initialement en novembre 2016. Un contrat y afférent avait été signé le 19 avril 2016 entre la société Huawei technologies et les opérateurs MTN, Orange et Nexttel Cameroun, sous la supervision de l’ART. Selon les termes dudit contrat, Huawei disposait d’un délai de sept mois pour installer la base de données centralisée nécessaire. Coût de l’ouvrage : 1,5 milliards de francs CFA.


La société avait été désignée pour mener cette activité à la suite d’un appel d’offre lancé le 16 septembre 2014 par l’ART.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut