International › AFP

Times Square: le chauffard, inculpé de meurtre, a des troubles mentaux

Pas d'image

Le chauffard qui a fauchĂ© jeudi une vingtaine de piĂ©tons sur Times Square Ă  New York a Ă©tĂ© inculpĂ© vendredi de meurtre et tentatives de meurtre, tandis que l’enquĂŞte pointait vers des troubles mentaux pour expliquer son acte.

Richard Rojas, un ancien Ă©lectricien de l’US Navy âgĂ© de 26 ans, a Ă©tĂ© inculpĂ© de deux chefs d’accusation pour meurtre –une jeune femme de 18 ans est dĂ©cĂ©dĂ©e dans l’accident et une autre personne Ă©tait dans un Ă©tat grave– et 20 autres chefs pour tentative de meurtre.

L’accident, survenu juste avant midi, avait fait un mort et 22 blessĂ©s, dont sept graves, selon les autoritĂ©s.

La Honda Accord de l’ancien militaire a dĂ©boulĂ© Ă  toute allure sur cette place parmi les plus frĂ©quentĂ©es au monde, grimpant sur le trottoir de la 7e Avenue et fauchant des passants sur plus de trois pâtĂ©s de maison.

L’incident a fait brièvement courir un vent de panique, les autoritĂ©s redoutant un attentat. Mais elles ont vite dĂ©clarĂ© qu’il n’y avait « Ă  ce stade » aucun Ă©lĂ©ment Ă©tablissant un lien avec le terrorisme, ce qu’elles ont rĂ©pĂ©tĂ© vendredi.

La police a par ailleurs confirmĂ© l’identitĂ© de la jeune femme tuĂ©e sur le coup, Alyssa Elsman, 18 ans, une touriste venue du Michigan (nord des Etats-Unis). Sa soeur de 13 ans est elle dans un Ă©tat grave, et un Canadien de 38 ans est dans un Ă©tat « très grave », a prĂ©cisĂ© un responsable policier.

Dès jeudi, les autoritĂ©s avaient indiquĂ© que Rojas avait dĂ©jĂ  un casier judiciaire, avec deux arrestations pour conduite en Ă©tat d’ivresse et une autre, toute rĂ©cente, pour « comportement menaçant ».

Il a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ© immĂ©diatement après l’accident et des prĂ©lèvements ont Ă©tĂ© effectuĂ©s pour dĂ©tecter une Ă©ventuelle prĂ©sence d’alcool ou de drogue dans son organisme.

Si les rĂ©sultats de ces tests n’ont pas encore Ă©tĂ© officiellement annoncĂ©s, le maire de New York, Bill de Blasio, a indiquĂ© qu’il avait bien « de la drogue » dans le corps, mĂŞme si « nous ignorons encore quel type de drogue et si elle a pu influencer nĂ©gativement son humeur ».


Le maire a par ailleurs indiquĂ© que des informations Ă©manant de la famille du jeune homme indiquaient qu’il souffrait « de troubles mentaux depuis l’enfance », pour lesquels il n’Ă©tait pas suivi, un problème endĂ©mique aux Etats-Unis oĂą beaucoup de malades psychiatriques ne sont pas traitĂ©s en raison des coĂ»ts des soins.

Son acte « paraĂ®t intentionnel dans le sens oĂą il Ă©tait troublĂ© et agressif », a-t-il ajoutĂ©.

Les mĂ©dias amĂ©ricains dressaient vendredi le portrait d’un jeune homme perturbĂ©, revenu transformĂ© de son expĂ©rience dans la marine amĂ©ricaine, oĂą il a servi de 2011 Ă  2014.

Il en serait revenu « l’esprit obscurci par des thĂ©ories du complot », souvent menaçant physiquement, consommateur d’alcool et de cannabis, selon le New York Times.

Lors de son interpellation, il aurait dĂ©clarĂ© aux policiers: « vous Ă©tiez censĂ©s me tuer! Pourquoi ne m’avez-vous pas tuĂ©? », selon les sources de plusieurs journaux new-yorkais.

Le maire a rĂ©pĂ©tĂ© vendredi que la police « Ă©valuait » s’il y avait lieu de renforcer les mesures de sĂ©curitĂ© Ă  Times Square. La prĂ©sence policière y a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© Ă©toffĂ©e ces dernières annĂ©es avec la multiplication des attentats en Europe.

Des bollards de protection –des petits poteaux mĂ©talliques– ont aussi Ă©tĂ© installĂ©s prĂ©cisĂ©ment pour empĂŞcher des vĂ©hicules de rentrer dans la foule Ă  l’automne, soit Ă  temps pour le Nouvel An qui attire un million de personnes Ă  Times Square pour voir la fameuse boule descendre Ă  minuit prĂ©cise.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut