International › AFP

Trump dĂ©nonce « la plus grande chasse aux sorcières » de l’histoire amĂ©ricaine

Le prĂ©sident amĂ©ricain Donald Trump s’est dit victime de « la plus grande chasse aux sorcières » de l’histoire amĂ©ricaine, au lendemain de la nomination d’un procureur spĂ©cial dans l’enquĂŞte sur l’ingĂ©rence russe dans l’Ă©lection prĂ©sidentielle.

« C’est la plus grande chasse aux sorcières visant un politicien de l’histoire amĂ©ricaine! », a tweetĂ© Donald Trump, jeudi matin.

L’ancien directeur du FBI Robert Mueller a Ă©tĂ© nommĂ© mercredi procureur spĂ©cial pour garantir l’indĂ©pendance de l’enquĂŞte sur une Ă©ventuelle collusion entre des proches de Donald Trump et la Russie. Une dĂ©cision applaudie par de nombreux Ă©lus dĂ©mocrates et rĂ©publicains.

Dans une sĂ©rie de tweets matinaux dont il est coutumier, Donald Trump accuse Ă©galement la campagne d’Hillary Clinton et la prĂ©sidence de Barack Obama « d’actes illĂ©gaux » pour lesquels dit-il « un procureur spĂ©cial n’a jamais Ă©tĂ© nommĂ© ».

Le milliardaire rĂ©publicain s’Ă©tait dĂ©jĂ  plaint mercredi d’ĂŞtre maltraitĂ© par les mĂ©dias.


« Aucun homme politique dans l’histoire, et je dis cela avec beaucoup d’assurance, n’a Ă©tĂ© traitĂ© plus injustement », avait-il lancĂ© lors d’un discours devant l’Ecole des gardes-cĂ´tes.

Selon le New York Times cette semaine le prĂ©sident aurait demandĂ© au directeur du FBI – qu’il a plus tard limogĂ© – de ne pas poursuivre l’enquĂŞte sur l’ingĂ©rence russe. Des informations qui, si elles sont confirmĂ©es, pourraient constituer une tentative d’entrave Ă  la justice

Il a Ă©galement dĂ©clenchĂ© la consternation parmi les Ă©lus et les milieux du renseignement en partageant des informations secrètes sur un projet d’opĂ©ration du groupe Etat islamique avec le chef de la diplomatie russe SergueĂŻ Lavrov, la semaine dernière, dans le Bureau ovale.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut