International › APA

Une frange de l’opposition burkinabè envisage un forum de rĂ©conciliation

La Coalition pour la dĂ©mocratie et la rĂ©conciliation (CODER), un regroupement de l’opposition politique burkinabè, envisage de rencontrer les plus hautes autoritĂ©s du pays pour leur soumettre un projet de forum de rĂ©conciliation, a appris APA auprès de ses responsables.

DirigĂ©e actuellement par Me Gilbert OuĂ©draogo,  prĂ©sident du parti de l’Alliance pour la dĂ©mocratie et la fĂ©dĂ©ration/Rassemblement dĂ©mocratique africain (ADF/RDA), la CODER  est constituĂ©e des partis politiques proches de l’ex-prĂ©sident Blaise CompaorĂ©.

Il a fait du pardon et de la réconciliation nationale, son cheval de bataille dès sa création en 2016.

Dans cette optique, ce regroupement adressera des demandes pour une sĂ©rie de rencontres avec les autoritĂ©s dont le prĂ©sident Roch Marc Christian KaborĂ© et le prĂ©sident du Conseil constitutionnel Kassoum Kambou pour la tenue d’un forum national sur la rĂ©conciliation.
Il est Ă©galement prĂ©vu des rencontres avec des Organisations de la sociĂ©tĂ© civile, des partis politiques de l’alliance majoritaire, des reprĂ©sentations diplomatiques et institutions internationales, des syndicats, des religieux et coutumiers.


Le leitmotiv de la CODER est de faire de la « rĂ©conciliation nationale, une rĂ©alitĂ© au Burkina Faso ».

Les partis membres de la CODER sont le Rassemblement pour un sursaut rĂ©publicain(RSR), Les RĂ©publicains(LR), le Congrès pour la dĂ©mocratie et le Progrès(CDP) de l’ex prĂ©sident Blaise CompaorĂ©, la Nouvelle Alliance du Faso(NAFA), Le Faso autrement, l’ADF/RDA) UNDD et l’Union nationale pour la dĂ©mocratie et le dĂ©veloppement(UNDD).  

TT/APA

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut