flash info

Robert Mugabe démissionne de la présidence du Zimbabwe

Le prĂ©sident Robert Mugabe, 93 ans, a prĂ©sentĂ© sa dĂ©mission ce mardi, 21 novembre, devant le Parlement rĂ©uni pour l’examen d’une demande de sa destitution. Il aura dirigĂ© le pays pendant 37 ans. « Moi Robert Gabriel Mugabe remets formellement ma dĂ©mission de prĂ©sident de la RĂ©publique du Zimbabwe avec effet immĂ©diat», a dĂ©clarĂ© le prĂ©sident de l’AssemblĂ©e nationale Jacob Mudenda, en lisant, sous les applaudissements, la lettre de dĂ©mission du chef de l’Etat. «J’ai choisi volontairement de dĂ©missionner. Cette dĂ©cision a Ă©tĂ© motivĂ©e par mon dĂ©sir d’assurer un transfert du pouvoir sans problème, pacifique et non violent», a-t-il indiquĂ© dans sa lettre.

Entretien avec John Dahl Carter, le Camerounais Ă  l’origine de la lutte contre l’esclavage en Libye

(C) Droits réservés

Entretien avec John Dahl Carter, le Camerounais Ă  l’origine de la lutte contre l’esclavage en Libye

Le Camerounais Ă  l’origine de la lutte contre l’esclavage en Libye revient sur la genèse de ce combat, et les rĂ©alitĂ©s vĂ©cues par les africains dans ce pays. Il s'exprime dans le cadre d'une interview accordĂ©e Ă  Journal du Cameroun. Il est connu sur les rĂ©seaux sociaux sous le pseudo…

L’Ă©dito
Par Irène Fernande Ekouta

Signe des temps…

Le Cameroun traverse une pĂ©riode difficile de son histoire. Dans l’ExtrĂŞme-Nord du pays, des familles perdent leurs membres quand ce ne sont pas leurs champs,…

Lire la suite

DÉBAT & OPINIONS

L’ouverture des frontières des pays de la Cemac est-elle bénéfique au Cameroun ?

  • Anatole DĂ©sirĂ© Essimbi

    Responsable marketing
    Oui

    Cette ouverture des frontières présente bien des avantages dans la libre-circulation des biens et des personnes, et ce sur tous les plans, surtout aujourd'hui que le besoin se pose avec plus d’acuité. A titre d’exemple, à l'heure de la globalisation, la sous-région présentait encore un énorme retard dans la construction d'un marché commun. Sur le plan économique, cette ouverture donnera aux différents opérateurs économiques de meilleures opportunités, grâce aux nouveaux débouchés créés par la réduction des charges liées au transit des marchandises.

  • Pauline Gyiangsa

    Employée de bureau
    Non

    Je crois que non. Déjà, tous ces pays sont en ébullition. La libre-circulation sera aussi celle des malfaiteurs et assassins, ainsi que celle des armes. Au niveau économique, certains pays sont dans la décadence totale. En ce qui concerne le Cameroun, non seulement nous subissons déjà le poids de la vie chère, mais cela va s'accentuer avec l’augmentation de la demande qui sera disproportionnelle à l’offre. De quoi bénéficiera le Cameroun au final? Libre-circulation quand nous n'avons même pas déjà les bonnes routes qui nous relient ? Attendons de voir le désastre...

Judiciaire

La situation des droits de l’Homme au Cameroun tel que présentée aux Nations unies
L’Ă©dito
Par Irène Fernande Ekouta

Signe des temps…

Le Cameroun traverse une pĂ©riode difficile de son histoire. Dans l’ExtrĂŞme-Nord du pays, des familles perdent leurs membres quand ce ne sont pas leurs champs,…

Lire la suite
Bon plan
Publié le 16.11.2017

Musée maritime de Douala

SituĂ© Ă  la rue de l’HĂ´pital Ă  Bonanjo, en plein cĹ“ur de la capitale Ă©conomique, le MusĂ©e maritime de Douala dont l’architecture affiche fière allure…

Lire la suite
Recevez toute l’actualitĂ©

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité