Elecam : Enow Abrams Egbe et Erik Essouse à la rencontre du personnel

Elecam : Enow Abrams Egbe et Erik Essouse à la rencontre du personnel

Cette initiative entre dans le cadre d'une tournée nationale que le président du conseil électoral et le directeur général des élections effectuent dans les démembrements régionaux d'Elecam. Le conseil électoral et la direction générale des élections veulent remobiliser le personnel d'Elecam derrière les objectifs de ladite institution, après les remous qui y…

L’édito

DÉBAT & OPINIONS

La visite annoncée de Samuel Eto’o dans les régions anglophones pourrait-elle apaiser les tensions ?

  • Benoît Belong

    Employé de bureau
    Oui

    Cette visite peut calmer la crise pour la simple raison que Samuel Eto’o va dire aux enfants de reprendre le chemin de l'école. Il n’y a point de politique-là. Regardons cela sous ce prisme et ce sera simple. Toute personne qui sait ce que c'est que l'école ferait pareil s'il en avait la possibilité, que ce soit dans ces deux régions ou pas. Pour moi il n’y a aucun problème, sauf pour ceux qui voudraient le chaos. Ce sont ces gosses qui sont le plus important, c'est de leur avenir qu'il est question.

  • Salif Aliou

    Guide touristique
    Non

    Je ne pense pas que cette visite serve à grand-chose car même les anglophones se demandent comment on peut envoyer quelqu’un qui n'a pas été à l'école, comme Eto’o Fils, pour régler une crise de cette ampleur. Oui, la réussite de cette mission nécessite un certain niveau d'instruction et surtout beaucoup de tact. Des choses qui ont parfois manqué à Samuel Eto’o. Ne l’oublions pas, le mal est très profond et il faut bien plus qu'un retour à l’école pour résoudre cette crise.

La famille Muna en désaccord sur l’héritage familial
Bon plan
Publié le 11.06.2018

Etok Koss, au plaisir de la restauration!

Le restaurant Etok koss vous ouvre ses portes au quartier Simbock, à Yaoundé. Le cadre y est idéal pour des sorties en couple ou même…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal du Cameroun et recevez gratuitement toute l’actualité