Eco et Business › L'Eco en +

L’Anor élabore des normes camerounaises

© Droits réservés

L’Agence envisage préalablement d’effectuer une enquête auprès des opérateurs économiques, des administrations publiques et des organisations de la société civile, qui permettra de recueillir les avis nécessaires.

L’Agence des normes et de la qualité (Anor) poursuit la conception des normes camerounaises sur les produits cosmétiques et la recherche dans certains domaines de la microbiologie. Lesdits projets de normes avaient déjà été adoptés par son comité technique de normalisation et font désormais l’objet d’une enquête publique de trois mois. Ladite enquête sera menée auprès des opérateurs économiques ; des administrations publiques et des organisations de la société civile. Objectif : recueillir leurs avis sur le contenu techniques des projets concernés.

«Après le dépouillement des résultats de l’enquête et prises en compte des propositions pertinentes, ces projets se verront attribués le statut de normes camerounaises», indique l’Anor.

Dix-sept projets de normes seront soumis à cette enquête. Ce sont les normes des : parfums, savons de toilettes, pains dermatologiques, gels de douche, shampoings, crèmes-laits-lotions-pommes-talcs, produits cosmétiques d’hygiène corporelle : les éclaircissant, bonnes pratiques de fabrication lignes directrices relatives aux bonnes pratiques, lignes directrices sur les allégations acceptables pour la publicité et l’étiquetage de publicités.

En ce qui concerne le domaine de la recherche, les secteurs de la détection des staphylococcus Aureus, recherche de Pseudomonas aerugunisosa, détection d’Escherichia coli, dénombrement et détection des bactéries aérobies,  recherche de Candida Albicans, instructions générales pour les examens microbiologiques, norme générale d’étiquetage des produits cosmétiques

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé