International › APA

12 candidatures au poste d’entraĂ®neur des «Lions indomptables»

La FĂ©dĂ©ration camerounaise de football (FECAFOOT) a reçu douze candidatures pour le poste d’entraĂ®neur de la sĂ©lection masculine «A» de la discipline, a appris APA mercredi de sources proches du dossier.

Neuf étrangers font partie des postulants, à savoir le Galois John Toshak, le Portugais Carlos Queiroz, le Franco-congolais Claude Makelele Sinda, les Français Willy Sagnol, Didier Six, Philippe Troussier, Hubert Velud, Alain Giresse et Pierre Marie Lechantre.

Le dernier cite, qui avait dĂ©jĂ  coachĂ© les «Lions indomptables» dès 1998, remporta, avant d’ĂŞtre remerciĂ©, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2000 avec le Cameroun.

A cĂ´tĂ© de ces Ă©trangers, trois locaux ambitionnent Ă©galement de s’asseoir sur le banc de touche de la sĂ©lection : DieudonnĂ© Nke, Bonaventure Djonkep et Jean Paul Akono, ce dernier Ă©tant notamment connu pour avoir remportĂ© la mĂ©daille d’or olympique avec le pays en 2000 Ă  Sydney en Australie.

En rappel, c’est le 10 mars dernier que le ComitĂ© de normalisation de la FECAFOOT avait lancĂ© un appel Ă  candidatures pour le recrutement d’un entraĂ®neur sĂ©lectionneur, de nationalitĂ© locale ou Ă©trangère, pour la sĂ©lection A et les postulants, qui avaient jusqu’au 24 suivant pour faire acte de candidature, devaient ĂŞtre titulaires d’un diplĂ´me d’entraĂ®neur fĂ©dĂ©ral ou Ă©tranger obtenu Ă  la suite de formations continues (licence A fĂ©dĂ©rale, licence A CAF, licence A UEFA, licence professionnelle ou tout autre diplĂ´me reconnu Ă©quivalent), ĂŞtre de bonne moralitĂ©, physiquement aptes et en bonne santĂ© apparente.

Il leur Ă©tat aussi exigĂ© une bonne expĂ©rience des clubs professionnels d’Ă©lite ou des sĂ©lections nationales, un bon palmarès (trophĂ©es ou titres nationaux et internationaux remportĂ©s comme joueur ou entraĂ®neur de club ou entraĂ®neur national), une bonne connaissance du football africain, d’ĂŞtre disposĂ© Ă  rĂ©sider de manière permanente au Cameroun pendant la durĂ©e du contrat.

 

Les candidats, avec un projet de programme de travail couvrant la pĂ©riode 2018-2020, devaient Ă©galement avoir une bonne maĂ®trise de l’outil informatique, une grande capacitĂ© d’adaptation et une aptitude au travail en Ă©quipe, une parfaite maĂ®trise de la langue française ou anglaise ainsi qu’un bon carnet d’adresses dans le milieu professionnel.

Selon la FECAFOOT, une commission sera chargĂ©e de l’analyse des dossiers afin de sĂ©lectionner les trois meilleures candidatures en vue de la dĂ©signation du titulaire du poste, et Ă©ventuellement de ses adjoints.

Le technicien recherchĂ© viendra remplacer le Belge Hugo Bross, dont le Cameroun n’a pas souhaitĂ© renouveler le contrat arrivĂ© Ă  expiration en fin fĂ©vrier dernier, et qui a rĂ©cemment signĂ© avec KV Ostende, un club de l’Ă©lite de son pays.

Actuellement, c’est le local Alexandre Belinga, qui a rĂ©gulièrement secondĂ© depuis plus d’une dĂ©cennie l’Allemand Volker Finke, puis Hugo Bross, qui assure l’intĂ©rim de l’entraĂ®neur des «Lions indomptables» du Cameroun.

Ă€ LA UNE
Retour en haut