International › APA

12 candidatures au poste d’entraîneur des «Lions indomptables»

La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a reçu douze candidatures pour le poste d’entraîneur de la sélection masculine «A» de la discipline, a appris APA mercredi de sources proches du dossier.

Neuf étrangers font partie des postulants, à savoir le Galois John Toshak, le Portugais Carlos Queiroz, le Franco-congolais Claude Makelele Sinda, les Français Willy Sagnol, Didier Six, Philippe Troussier, Hubert Velud, Alain Giresse et Pierre Marie Lechantre.

Le dernier cite, qui avait déjà coaché les «Lions indomptables» dès 1998, remporta, avant d’être remercié, la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2000 avec le Cameroun.

A côté de ces étrangers, trois locaux ambitionnent également de s’asseoir sur le banc de touche de la sélection : Dieudonné Nke, Bonaventure Djonkep et Jean Paul Akono, ce dernier étant notamment connu pour avoir remporté la médaille d’or olympique avec le pays en 2000 à Sydney en Australie.

En rappel, c’est le 10 mars dernier que le Comité de normalisation de la FECAFOOT avait lancé un appel à candidatures pour le recrutement d’un entraîneur sélectionneur, de nationalité locale ou étrangère, pour la sélection A et les postulants, qui avaient jusqu’au 24 suivant pour faire acte de candidature, devaient être titulaires d’un diplôme d’entraîneur fédéral ou étranger obtenu à la suite de formations continues (licence A fédérale, licence A CAF, licence A UEFA, licence professionnelle ou tout autre diplôme reconnu équivalent), être de bonne moralité, physiquement aptes et en bonne santé apparente.

Il leur état aussi exigé une bonne expérience des clubs professionnels d’élite ou des sélections nationales, un bon palmarès (trophées ou titres nationaux et internationaux remportés comme joueur ou entraîneur de club ou entraîneur national), une bonne connaissance du football africain, d’être disposé à résider de manière permanente au Cameroun pendant la durée du contrat.

 

Les candidats, avec un projet de programme de travail couvrant la période 2018-2020, devaient également avoir une bonne maîtrise de l’outil informatique, une grande capacité d’adaptation et une aptitude au travail en équipe, une parfaite maîtrise de la langue française ou anglaise ainsi qu’un bon carnet d’adresses dans le milieu professionnel.

Selon la FECAFOOT, une commission sera chargée de l’analyse des dossiers afin de sélectionner les trois meilleures candidatures en vue de la désignation du titulaire du poste, et éventuellement de ses adjoints.

Le technicien recherché viendra remplacer le Belge Hugo Bross, dont le Cameroun n’a pas souhaité renouveler le contrat arrivé à expiration en fin février dernier, et qui a récemment signé avec KV Ostende, un club de l’élite de son pays.

Actuellement, c’est le local Alexandre Belinga, qui a régulièrement secondé depuis plus d’une décennie l’Allemand Volker Finke, puis Hugo Bross, qui assure l’intérim de l’entraîneur des «Lions indomptables» du Cameroun.

À LA UNE
Retour en haut