Dossiers › Présidentielles 2011

1374 bureaux de vote ont accueilli ce dimanche les électeurs de Yaoundé

Tout s’est déroulé dans le calme du coté de mendong et Obili, quartiers du VIe arrondissement de Yaoundé

Les électeurs de Yaoundé ont quitté leur domicile pour certains à 07 heures du matin, question d’être en pôle position à l’ouverture du bureau de vote. Pour d’autres, il aura fallu attendre la fin des parties de matches de football du dimanche et des offices religieux pour voir affluer les électeurs vers les bureaux de votes. 08 heures, début de l’opération au bureau de l’Ecole publique de Mendong, l’un des centres de votes de l’arrondissement de Yaoundé VIème. Des six bureaux de vote de ce centre, seuls cinq vont effectivement débuter l’opération. Le sixième bureau, n’ayant pas été doté d’urne. Le Sous-préfet de la zone présent à l’ouverture du scrutin, aura mis tout en place pour en faire venir une de l’organe en charge de cette élection, ELECAM. Le même souci va se présenter au poste du Lycée bilingue de Mendong, où le vote va débuter avec plus d’une heure de retard, pourtant le président du bureau de vote, M. ANABA, se veut rassurant nous attendons sereinement l’urne et les électeurs ont été avertis, donc ne devraient perturber le vote. Et souligne l’absence remarquée des représentants des candidats à cette présidentielle, dans les différents bureaux. Un constat que partage M.Tchouamo Thaddée, observateur national pour le compte de l’ONG Protection de l’Enfance le scrutin se passe bien, il est timide à certains endroits de l’arrondissement, mais il est surtout regrettable de voir que les représentants des candidats soient si absents, en dehors du RDPC et du SDF, on a juste deux autres partis qui sont représentés. Les électeurs venus nombreux exprimer le choix de leur prochain président de la République, sont pour la plupart ravis, Mme Bekono Victorine, Trésorière générale de l’OFRDPC, le vote est calme, fluide et rapide. Les agents d’Elecam sont très professionnels et accueillants. Pour les novices, l’expérience est toute aussi excitante comme le dit Armand NGAH, étudiant à l’Université de Yaoundé II c’était un peu impressionnant, l’ambiance est bonne et plus sereine par rapport à ce que j’imaginais. Je vais maintenant attendre les résultats en toute quiétude. Au fil des heures, ils seront de plus en plus nombreux à venir accomplir leur devoir civique. Le Ministre des Postes et Télécommunication, Jean Pierre BIYITI Bi Essam, fera de même à 11heures.

Autre lieu, le quartier Obili, du même arrondissement. La fin d’après-midi au bureau de vote de l’Ecole publique de Fouda Mekinda, est animée. Les retardataires se bousculent. Pour Etienne Ntsama représentant du RDPC dans le bureau de vote « B » de ce centre, 75% des inscrits ont votés. Ngalla Cletus représentant le SDF, de se réjouir du bon travail d’ELECAM et de signifier qu’ il n’y a pas eu d’incident majeur dans ce centre, en dehors du fait que certains électeurs avaient leur carte mais pas leur nom sur les listes, donc ils n’ont pas été autorisés à voter. 18 heures 02 minutes. Fin des votes et fermeture des bureaux. Les couloirs du centre de vote sont déserts et les observateurs nationaux font leur tour du propriétaire. Mme Mbouli Owona Françoise, assistée de son équipe scelle l’urne. Avant le début du dépouillement, les bulletins jetés dans les sacs poubelles par les suffragants sont brulés. 18 heures 30 minutes, début du dépouillement. Les curieux venus assister à l’opération sont invités dans la salle. Admiratifs, les yeux aux aguets, durant 30 minutes, ils vont scruter la présidente du bureau de vote et les représentants des partis politiques présents. Ceux-ci vont lire et montrer à tous les bulletins tirés. A 20 heures 30 minutes, les procès-verbaux du centre sont signés, mettant un terme à cette journée électorale.

Tout s’est déroulé dans le calme
Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé