Sport › Football

13ème journée, Mtn Elite One: Canon ne tonne plus

Le Kpa Kum est tombé hier à Yaoundé (0-1) face à Sable de Batié, après avoir été défait toujours à domicile par l’Union (1-3)

Il a fallu attendre l’ultime minute de jeu hier au stade Ahmadou Ahidjo pour assister à l’unique but de la partie ayant opposé Canon de Yaoundé à Sable de Batié. Sur un ballon en profondeur, les deux défenseurs centraux du Canon ont couru vers la trajectoire du ballon et ont loupé le cuir. Une offrande pour Mark Kipeh Pangwoh qui n’en demandait pas tant. Le nouvel entrant de Sable de Batié a couru droit vers le but, dribblé le portier du Canon, avant de pousser le ballon dans une cage vide. Un but salué par les maigres supporters des visiteurs. L’on pouvait alors de loin, entendre Jean Dieudonné Nké, l’entraineur principal du Canon, suspendu pour ce match, vociférer à l’endroit de ses joueurs depuis les gradins.

Il faut dire que l’absence conjuguée de Maxime Mengue et Lebogo, pour cause de préparation à la Can junior a obligé le staff technique du Canon à aligner une défense new look. Dès l’entame de la partie, l’on a senti que Robert Ntolla, le capitaine du Kpa Kum avait du mal à coordonner sa défense comme d’habitude. Les remontées de balles n’étaient toujours pas aussi fluides et le replacement des joueurs laissait à désirer. Mais, les attaquants de Sable, par maladresse, ne profitaient pas des errements des Canonniers. Alors que Sable de Batié affichait sa grande équipe. Seul son portier Thierry Tangoatio a été retenu chez les juniors. En première mi-temps, si le Canon a une meilleure maîtrise de la partie, sa domination fut stérile. Ce sont les visiteurs Sable, qui se sont montrés dangereux, notamment, à la 25ème et 40ème minute, quand ils ont vu leurs tentatives passées de peu à côté de la cage du portier du Canon. Défait lors de la journée précédente, le Canon n’a pas su se rassurer. La faute à l’incohérence de son jeu à l’approche de la surface adverse. Et sur balle arrêtée, le Kpa Kum a joué de malchance, Ntolla ayant sur coup franc rasé la barre transversale, à un quart d’heure de la fin. Otélé Moaungué a eu l’opportunité d’ouvrir le score, mais l’international A’ s’est montré assez nonchalant, à la 68ème minute de jeu.

A la fin de partie, Thomas Libih, le coach du Canon a livré son sentiment : [i Nous avons joué de malchance cet après-midi [Ndlr. Hier]. Nous encaissons un but bête à cause du manque de concentration de mes défenseurs centraux. Sur l’ensemble de la partie, nous méritions au moins le nul. Mais, mes joueurs ont fait preuve de naïveté devant le but. La trêve de trois semaines ne nous a pas aidé. Les joueurs ont perdu la bonne dynamique du début de saison et nous n’avons pas su profiter de ce repos pour nous renforcer comme les autres formations, (excepté Alain Ndjan que nous avons recruté et qui vient de Renaissance). Nous allons continuer à travailler afin d’atteindre nos objectifs. Deux défaites d’affilée çà peut arriver même à une bonne équipe. Canon n’est pas sur une mauvaise spirale. A force de travailler nous allons relever la tête]. Quant à Emmanuel Likoumba, le coach de Sable, il était tout sourire : Nous sommes fiers d’avoir remporté les trois points. Même si ce fut difficile face à une bonne équipe du Canon, qui aurait pu aussi gagner ce match, mais la chance était de notre côté. Nous avons beaucoup de problèmes financiers, mais sommes sereins quant à l’avenir de Sable. Nous luttons d’abord pour le maintien, après tout peu arriver. Nous venons d’enregistrer deux victoires de suite, c’est bon pour le moral. Nous allons travailler pour rester sur cette dynamique.

Phase de match Canon – Sable de Batié, dimanche 13 mars à Yaoundé
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé