Sport › Football

14é journée Cameroun elite two: Authentic FC – Dac 2000 (1 – 2)

Réactions après match

Le club se maintient, Dieu est grand!
Satisfait parce que c’est le maintien. Pour les trois dernières journées, on a remporté les trois et on ne peut être que satisfait. C’est un championnat très relevé, vous avez vu jusqu’à la dernière minute, l’équipe de Authentic FC a joué le jeu, il ne fallait pas tricher. Les enfants ont fouillé dans leurs tripes pour avoir cette victoire. On est très content. Dieu est grand, parce qu’on a fait ce qu’il fallait faire, et les enfants ont compris. La manière importe peu, c’est la victoire qui était primordiale. Il fallait trois points et on a eu les trois points pour se maintenir, Dieu est grand. C’est vrai que c’est avec beaucoup de difficultés que nous sommes revenus dans le match, mais on est bien revenu. Le N°11, Oben qui était sur le banc de touche, est entré et pour son premier ballon, a marqué. C’était un joker, c’est vrai qu’il est un peu fatigué. C’est un garçon du Sud-ouest, et vous savez les garçons de là-bas, après un match, ils rentrent au village. Il n’a pas eu assez d’entraînements toute la semaine, c’est pour ça qu’on a décidé de le mettre un peu à côté. Bon, il est entré et il a fait l’affaire. Habituellement, c’est un garçon titulaire dans le club.

Diallo Siéwé, directeur technique et entraîneur de Dac 2000
Journalducameroun.com)/n

L’équipe était confrontée à des problèmes extra sportifs
Durant toute la saison, on a eu une équipe qui, à certains moments, avait des résultats, à d’autres, il n’en avait pas. Sur le plan du jeu, l’équipe a quand même toujours produit du bon jeu, mais sur le plan des résultats, ça n’a pas toujours été. On a beaucoup manqué de réussite, ce dimanche, on vient jouer un match alors qu’on est mathématiquement condamné. Cependant, on décide quand même de faire le jeu par respect pour ce sport que nous avons choisi. On n’a pas bien fait toutes les séances d’entraînement. Vous savez, lorsque l’équipe est mathématiquement condamnée, les séances d’entraînement ne sont plus très régulières. En plus de ça, avant d’arriver au stade, nous n’avons pas mangé à notre société, donc, ça peut expliquer les baisses de régimes en seconde mi-temps. J’aurais quand même aimé partir ne serait-ce qu’avec un point ou les trois points de la victoire pour ce dernier match. Concernant le remplacement des gardien, celui qui est sorti a été blessé, comme on voulait aller vite de l’avant pour essayer de marquer, on ne voulait pas perdre du temps, on l’a vite remplacé pour pouvoir continuer la partie. Malheureusement, peut-être à ce moment là, les joueurs avaient déjà l’esprit ailleurs. Sur le plan personnel, mon ambition est d’aller le plus haut possible, c’est-à-dire faire de la haute compétition puisque c’est ça en réalité qui nous intéresse. On était venu pour essayer de sauver cette équipe, mais malheureusement elle a été confrontée à des problèmes extra sportifs qui dénotaient sur les résultats. Il fallait souvent gérer certaines choses qui en réalité, ne sont pas du domaine de l’entraîneur, cela a fait que les résultats soient ternis, sinon sur le plan du travail, ce n’était pas mauvais.

Bilé Tanga, entraîneur de Authentic FC
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut