Sport › Football

1ère journée Ligue 1 : Les performances des camerounais

Chedjou a marqué, Poundjé, Ndy Assembé, Kana Biyik, Nkoulou et Moukandjo étaient titulaires, alors que Nguemo, Bong, Mbia et Aboubakar ont manqué le début de saison

Le lillois Aurélien Chedjou, très courtisé en ce moment, a bien commencé sa saison. L’international camerounais a marqué le premier but de la saison de Lille. En déplacement à Saint Etienne, les lillois se sont montrés plus fort sur le plan mental. Sur un coup franc côté gauche de Payet, Lille a ouvert le score grâce à une tête décroisée et piquée de Chedjou au premier poteau. Un but de Pedretti dans les dernières secondes a permis à Lille de remporter un succès difficile mais ô combien précieux pour l’ouverture du championnat (1-2). Un démarrage idéal avant l’inauguration du Grand Stade, vendredi face à Nancy. Aurélien Chedjou, sous contrat avec Lille jusqu’en 2015, avait bien des envies d’ailleurs, et de Premier League notamment. Mais selon nos informations, le défenseur des Dogues, qui a été en discussions avec Reading mais qui figurait aussi dans le viseur de Lyon et Marseille, ne quittera pas le Nord. Le LOSC a fermé la porte à son départ, et il est en discussions pour une prolongation de contrat : «Les dirigeants m’ont fait une proposition, c’est vrai ça devrait se faire. Partir pour partir, non, ce n’est pas la peine. Surtout dans des clubs, entre guillemets, de seconde zone. Je vous rassure, je ne vais pas faire la gueule si je reste à Lille ! C’est un gros club et je vais me donner à fond pour, pourquoi pas, partir l’année prochaine», a t-il expliqué, après le match.

La plus grosse satisfaction des camerounais de Ligue 1 en ce début de saison est venue de Bordeaux, avec la titularisation de Maxime Poundjé, qui a découvert l’élite du football français samedi dernier. Il a joué latéral gauche, laissant Benoît Trémoulinas monter d’un cran pour la fin de match. Une première dont Maxime se souviendra longtemps. En signant trois ans avec le club où il était arrivé à 11 ans, le jeune homme a concrétisé ses rêves d’enfant. A Divonne, le programme de remise en forme des Girondins est costaud. Il fait mal aux organismes. Mais Maxime Poundje, à 19 ans, ne s’en soucie guère. Il en avale les exigences avec facilité, cavalant avec ardeur quand d’autres plus aguerris s’époumonent à suivre le rythme demandé et comptent les secondes qui s’égrènent. Le jeune Bordelais est trop heureux sous le soleil de l’Ain pour se plaindre. Heureux de découvrir la préparation d’un groupe professionnel. Heureux de concrétiser ses rêves d’enfant. Devenir pro sous le maillot au scapulaire, il le désirait depuis sa plus tendre enfance. C’était un aboutissement logique pour lui qui était entré aux Girondins à l’âge de 11 ans. Le jeune homme est un surdoué. Lui dont les parents, originaires du Cameroun, étaient arrivés à Bordeaux au milieu des années 80, se fit remarquer dès ses premiers pas, en débutant, avec l’équipe qui portait alors le nom de Club Pyrénées-Aquitaine.

A Nancy, les deux camerounais du club Ndy Assembe et Benjamin Moukandjo étaient titulaires face à Brest. Le club lorrain a remporté la partie grâce à un but à l’ultime minute de jeu. Benjamin Moukandjo aligné au poste d’avant centre a fait un match sérieux, en se créant notamment quelques occasions franches. Lors du match d’ouverture de saison, entre Montpellier et Toulouse (1-1), disputé vendredi dernier, l’on a assisté un match très viril. Avec un bilan de 42 fautes, trois cartons rouges, ce premier match de la saison n’est pas vraiment l’exemple à suivre. Toulouse décroche malgré tout un nul assez logique dans une rencontre totalement hachée et triste au niveau de l’intensité négative. Remplaçant en début de match, Henri Bédimo Nsamé, qui pensait pouvoir passer au chaud sur le banc cette rencontre, a fait son entrée à la 56ème minute dans un match particulièrement tendu… Lors de cette entame de saison, les autres internationaux camerounais ont brillé par leur absence. Landry Nguemo et Gaétan Bong sont aux soins, alors que Vincent Aboubacar était suspendu pour cette première journée. Il faut dire que le Franco-camerounais Jean Armel kana Biyik était bien titulaire dans l’axe de Rennes. Mais son club a été battu sur ses terres par Lyon. En clôture de cette première journée, Marseille s’est imposé (1-0) face Reims, qui retrouvait l’élite 33 ans après. Nicolas Nkoulou était titulaire, alors que Stéphane purgeait son match de suspension.

Le lillois Aurélien Chedjou a marqué le premier but de la saison de Lille
P.ROSSIGNOL/SIPA)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé