Personnalités › Diaspora

Le Luxembourg enquête sur l’exploitation présumée de deux camerounaises

© Droits réservés

Les jeunes filles étaient hébergées dans des familles, en échange de tâches ménagères. Des abus ont été portés à l’attention des autorités luxembourgeoises.

Le ministère de l’Éducation nationale du Luxembourg vient d’ouvrir une enquĂŞte sur une affaire de prĂ©sumĂ© mauvais traitement  dont seraient victimes deux camerounaises. L’information est relayĂ©e ce mardi 17 octobre sur le site Lessentiel.lu.

Les victimes prĂ©sumĂ©es jouent le rĂ´le de jeunes filles au pair dans des foyers oĂą elles sont hĂ©bergĂ©es, nourries et soignĂ©es. En Ă©change, elles donnent un coup de main dans les tâches mĂ©nagères lĂ©gères et dans la garde des enfants, notamment en les accompagnant Ă  l’école, en les aidant Ă  faire les devoirs scolaires, et en assurant la propretĂ© de leurs effets personnels.  Elles perçoivent de l’argent de poche pour ces contributions. En fait, ces jeunes filles sont censĂ©es devenir des membres des familles qui les reçoivent Ă  leur arrivĂ©e au Luxembourg. Sauf que, dans le cas des camerounaises prĂ©sumĂ©es victimes d’abus, les services exigĂ©s d’elles ont fini par aller au-delĂ  des clauses du contrat qui les reliaient au couple hĂ´te.


Elles seraient devenues des bonnes à tout faire. Toutes choses qui auraient amené Maxémilien, un jeune homme au pair, à dénoncer la situation auprès du Service national de la jeunesse.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut