International › APA

279 milliards FCFA d’engagements financiers de la BDEAC au Cameroun

©Droits réservés.

Le portefeuille de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) au Cameroun s’élève au 30 juin 2018 à 279 milliards de francs CFA, a-t-on appris vendredi auprés de ladite banque.Ces fonds, explique la Bdeac dans une note à la presse, sont destinés au  financement de divers projets de développement dans les secteurs aussi variés que l’agriculture, l’énergie, les infrastructures et les transports.

Dans le cadre de programme d’intégration au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), la BDEAC participe notamment au financement de la construction de la route Sangmélima (Sud) et Ouesso en vue de connecter le Cameroun au Congo.

Cette institution bancaire participe également dans la construction de la route Mamfé-Kumba dans le Sud-ouest pour déboucher au Nigeria voisin, sans oublier sa présence dans le développement des infrastructures routières reliant le Cameroun à la Centrafrique d’une part, et le Cameroun au Tchad d’autre part.

Selon des sources internes à cette institution financière sous-régionale, les corridors Douala-Bangui et Douala-Ndjamena constituent l’un des plus grands projets dans lesquels  l’implication de la BDEAC a un réel impact sur la vie des populations, en ce sens qu’il favorise l’intégration communautaire à travers la circulation des personnes et des biens.

A ces interventions, s’ajoutent son appui au secteur privé, notamment dans le domaine des transports.

La BDEAC est également partie prenante dans le financement des projets énergétiques, à l’instar du barrage de Lom-Pangar dans la région de l’Est à quoi l’on peut ajouter une présence dans le secteur agroalimentaire à travers le financement d’un projet de construction d’une usine de transformation de cacao à Kribi dans le Sud du pays.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut