› Présidentielle 2018

Conseil constitutionnel : reprise des audiences sous fond de polémique

Palais des congrès de Yaoundé. (c) Droits réservés

L’interdiction de la retransmission en direct de l‘audience dédiée a suscité une vive polémique au Conseil constitutionnel ce jeudi et parmi l’opinion camerounaise.

L’examen des recours de Joshua Osih, candidat du Sdf à la présidentielle, est en cours au Conseil constitutionnel. L’audience y relative a débuté sous fond de polémique à cause d’une décision prise ce jeudi interdisant la retransmission des débats en direct par la télévision d’Etat Crtv. Toute chose qui a amené Joshua à menacer de se retirer si l’affaire n’était pas retransmise en temps réel, comme cela avait été le cas les jours précédents.

Toutes les audiences du Conseil constitutionnel sont diffusées sur la Cameroon radio and television depuis l’ouverture des contentieux post-électoraux mardi, monopolisant l‘attention des Camerounais. Qu’ils s’agissent des  cas de Bertin Kissop, Cabral Libii ou Maurice Kamto, tous les débats ont été rendus publics.

Ceux-ci demandaient, entre autres, l’annulation totale du scrutin et la récusation de certains magistrats du Conseil constitutionnel. L’instance a jugé rejeté ces recours.

Seule la demande en annulation partielle du scrutin présentée par Maurice Kamto est encore pendante. La Cour rendra sa décision à partir de 18h.

 



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé