› Eco et Business

333% de soumission aux Bons du Trésor camerounais

Alors que le gouvernement attendait 10 milliards de FCFA à travers cette opération, il a plutôt vu les banques se manifester pour 33 milliards de FCFA au terme de l’adjudication

Le Cameroun demeure crédible, au regard de la dernière émission des Bons du Trésor assimilables du pays sur le marché des titres de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC). L’opération, qui a été clôturée le 14 mai dernier et qui a vu la participation de neuf établissements bancaires sur les 11 du réseau de la BEAC en la matière, a vu une ruée de souscripteurs. Alors que le Trésor espérait récolter 10 milliards de F CFA au cours de cette opération, c’est plutôt 33,3 milliards de FCFA qui ont été soumis par les personnes physiques et morales qui y ont participé. Seuls les 10 milliards de F CFA ont été toutefois effectivement servis pour ces bons d’un taux limite d’intérêt de 1,5% pour un taux de maturité de 52 semaines. Ces chiffres ont été communiqués par la Direction générale du Trésor, de la Coopération financière et Monétaire du ministère des Finances.

Cette opération était la deuxième de l’année 2014 avec un succès semblable à celui de la première adjudication faite le 30 avril 2014 et qui avait vu une manifestation à 587% (29,35 milliards sur les 5 milliards de F CFA qu’attendaient le Trésor). Une autre émission des bons du Trésor est prévue pour le 22 mai 2014 avant le lancement, dès juin 2014, des Obligations de trésor assimilables (OTA) d’une maturité de deux ans. Selon le Quotidien de l’économie, l’objectif pour le Cameroun, à travers la loi de finance 2014, est de mobiliser tout au long de l’année 250 milliards de F CFA sur le marché des capitaux.

La direction nationale de la BEAC à Yaoundé
beac.int)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé