International › APA

38,3 millions USD de la Fondation MasterCard pour soutenir 1,1 million de petits producteurs africains

Trois organisations opérant en Afrique se sont engagées, lundi à Dakar, à soutenir plus d’un million de petits producteurs.S’exprimant au cours d’un point de presse en marge d’un atelier d’une journée et d’une rencontre d’apprentissage, Marc Wensley de la Fondation MasterCard a plaidé pour l’aide à apporter aux petits exploitants agricoles africains qui constituent les 2/3 des producteurs.

« C’est pourquoi nous devons les aider à booster leurs récoltes. Un financement leur permettra d’acheter des semences de qualité et des intrants. Il faut également les aider pour l’accès aux marchés », a expliqué Marc Wensley.

Selon Ann Miles, Directrice de l’Inclusion financière de MasterCard Foundation citée par un communiqué remis à la presse, il est devenu important de s’intéresser aux petits exploitants agricoles africains pour accroitre leur productivité et les sortir de l’agriculture de subsistance.

« C’est pourquoi, nous sommes fiers de travailler avec des partenaires solides comme AgDevCo, ICCO Cooperation, et Root Capital pour permettre aux petits exploitants agricoles de produire plus, vendre mieux et travailler avec des organisations locales sur des marchés équitables, transparents, et durables», a-t-elle expliqué.

Le soutien aux producteurs se fera à travers des programmes d’amélioration de la productivité et l’accès au marché pour des petits exploitants agricoles dans 11 pays africains que sont le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, le Ghana, le Malawi, le Mozambique, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie.

Il fournira aux agriculteurs plus de ressources financières et facilitera la mise en relation dans le secteur de l’agriculture.

A travers son partenariat avec AgDevCo, ICCO Cooperation et Root Capital, The MasterCard Foundation soutient de nombreuses activités dans les 11 pays africains. Il s’agit entre autres d’activités de formation et de mise à disposition d’intrants de meilleure qualité au profit des petits producteurs, de la mise en œuvre de solutions de technologies mobiles, des négociations de contrats d’achat à long terme, et d’un apport de capitaux aux entreprises agricoles en phase de démarrage et à fort impact ayant des besoins inférieurs à 150.000 USD et/ou des chiffres d’affaires inférieurs à 300.000 USD.

Il est également prévu le développement et la mise en œuvre d’outils innovateurs d’atténuation de risques ainsi que la création de nouveaux services et produits pour financer les petits exploitants agricoles.

Selon Chris Isaac, Directeur des Investissements chez AgDevCo, également cité par le communiqué, «connecter les petits exploitants agricoles aux marchés rentables est l’un des meilleurs moyens de sortir un grand nombre de personnes de la pauvreté.

L’appui de The MasterCard Foundation permettra à AgDevCo de connecter les PME bénéficiaires de nos investissements, qui sont des entreprises socialement responsables et exerçant dans l’agro-transformation en Afrique, à des centaines de milliers de producteurs afin de stimuler la productivité, relever le niveau des revenus et améliorer la sécurité alimentaire».

Pour sa part, Mireille William, Directrice générale par intérim de Root Capital pour l’Afrique de l’Ouest, a noté que le partenariat avec The MasterCard Foundation «permet de viser, de plus en plus, des entreprises en phase de démarrage en Afrique, qui opèrent en marge de la finance inclusive. Ensemble, nous sommes engagés à apporter à ces entreprises à fort impact le capital et la formation dont elles ont besoin pour devenir des moteurs de changement dans leurs communautés».

Les trois partenariats font partie des programmes de TheMasterCard Foundation pour accompagner les petits exploitants agricoles en Afrique.

A ce jour, la Fondation s’est engagée à fournir plus de 300 millions USD dans le cadre de l’appui aux initiatives agricoles (dont 175 millions USD consacrés aux projets de l’accès aux finances pour le développement rural et agricole).

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé