Société › Société

4 milliards 600 millions de Fcfa: C’est le budget de l’Université de Ngaoundéré

L’examen et le vote a eu lieu le 5 février 2011 au cours de la 25e session du conseil d’administration présidée par le Dr. Hamadjoda Adjoudji

La session d’un conseil d’administration est toujours une période importante de la vie d’une institution. C’est le moment où les administrateurs s’arrêtent un instant pour l’évaluer pendant une période donnée afin de tirer les conclusions pour fixer ensuite les activités prospectives. Comme à l’accoutumée, c’est dans la salle des actes de l’ENSAI-IUT de l’Université de Ngaoundéré que s’est déroulée cette séance de son conseil d’administration pour le compte de l’année budgétaire 2011. Un jour auparavant, s’est tenu dans la même salle, le conseil d’Université.

Chiffré à plus de 6 milliards de francs cfa l’année dernière, le budget de l’Université de Ngaoundéré a connu une baisse drastique pour l’année 2011. Avec un budget qui s’équilibre en recettes et en dépenses à plus de 4 milliards 600 millions de francs CFA , le PCA a invité tous les administrateurs à maintenir le cap de l’excellence dans laquelle est engagé l’Université de Ngaoundéré. Faisant le tour du propriétaire, le Dr. Hamadjoda Adjoudji a été visiblement satisfait de l’état d’avancement des différents chantiers de construction que conduit depuis peu, le recteur de l’Université de Ngaoundéré, le Professeur Paul Henri Amvam Zollo. Il s’agit de la construction d’un bloc administratif en cours d’achèvement pour l’IUT, de la construction des laboratoires pour la Faculté des Sciences et d’un amphithéâtre de 500 places pour la Faculté des arts, Lettres et sciences Humaines (Falsh).

Malgré ces efforts, les difficultés d’accueil restent toujours énormes. Pour l’année académique 2010/2011, l’Université de Ngaoundéré a un effectif de près de 20 000 étudiants, soit un ratio d’un enseignant pour 70 étudiants, bien loin des normes requises par l’UNESCO. Les efforts conjugués du corps enseignant, des personnels administratifs et d’appui donnent néanmoins des résultats satisfaisants. Les enseignements et les évaluations se déroulent normalement depuis le début de l’année académique, les examens de fin du premier semestre sont en cours. Au rang des défis à relever au courant de cette année académique, il y a le renforcement des relations avec le monde professionnel pour une meilleure assise du système LMD. Pour atteindre tous ces objectifs, le Dr. Hamadjoda Adjoudji a invité les responsables de cette institution universitaire à travailler main dans la main pour un total rayonnement de l’Université de Ngaoundéré.

Campus de l’université de Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé