› Eco et Business

50 milliards de F CFA pour développer l’agro-industrie au Cameroun

C’est l’enveloppe consacré au Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma), financé par la Banque mondiale

Les entrepreneurs camerounais désirant développer des projets agricoles de grande envergure pourront désormais demander le soutien du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma). Mis en place en 2013 avec l’appui de la Banque mondiale, la dotation de 50 milliards de F CFA, rendue publique hier par le Coordonnateur du Pidma, Thomas Ngwé Bissa, va permettre de développer trois principales filières (maïs, sorgho, manioc), sur le quinquennat 2014-2019.

Le coordonnateur du Pidma estime qu’une fois mis en place, le programme permettra de passer vers une agriculture commerciale tiré par la demande du marché, à l’opposé de l’agriculture de subsistance pratiqué actuellement. La demande locale, évaluée à 200.000 tonnes de maïs, 30.000 tonnes de sorgho, 1,4 millions de tonnes de tubercules de manioc, devrait être comblée selon les perspectives du Pidma qui table également sur la transformation de ces produits.

Le Pidma envisage d’amener les producteurs camerounais de passer de l’agriculture de subsistance à l’agriculture commerciale
eplp.asso.nc)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé