› Eco et Business

53 milliards FCFA prêtés au Cameroun par deux banques africaines

D’après Théodore Nsangou, Directeur général d’Electricity Development Corporation (Edc), l’argent sera disponible d’ici avril 2012 pour le barrage de Lom-Pangar

Accords de prêt
Les accords de prêt avec la Banque de développement des Etats de l’Afrique Centrale (Bdeac) et la Banque africaine de développement (Bad) ont été paraphés à Yaoundé par les différentes parties prenantes. Il s’agit, d’une part, d’Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minepat), et d’autre part, Michaël Adande et Racine Kane, respectivement président de la Bdeac et représentant résident de la Bad. La cérémonie se déroulait sous les regards vigilants d’Alamine Ousmane Mey, Basile Atangana Kouna et Théodore Nsangou, respectivement, ministre des Finances (Minfi), ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee) et DG d’Edc. La première institution bancaire s’est engagée à prêter au Cameroun la somme de 20,3 milliards FCFA, tandis que la seconde apportera 2,9 milliards. Les financements accordés seront utilisés pour la construction du barrage et des lignes de transport d’énergie. Pour le président de la Bdeac, c’est l’impact du projet qui a retenu l’attention des décideurs de la banque.

Inauguration du village de Lom Pangar en février
D’après Michaël Adandé, Lom-Pangar va bénéficier non seulement au Cameroun, mais aux autres pays d’Afrique centrale, du fait de la possibilité d’inter-connectivité. Selon le DG d’Edc qui pilote cet important projet, l’argent sera disponible d’ici avril 2012. Nous travaillons pour mettre en place les conditions des premiers décaissements. L’argent est déjà là. Il s’agit maintenant de remplir les conditionnalités, explique Théodore Nsangou, cité par Cameroon Tribune. Il y a plusieurs bailleurs de fonds sur le projet. Nous attendons pour la fin du mois de janvier, la mission d’évaluation des autres bailleurs de fonds, comme la Banque mondiale, l’Agence française de développement et la Banque européenne d’investissement, poursuit-il, en faisant le point à mi-parcours des travaux. Entre autres, la réalisation de la cité du maître d’ouvrage, le quasi achèvement des routes d’accès. A noter aussi les travaux de construction du nouveau village de Lom-Pangar qui, d’après les prévisions, sera inauguré en février 2012.

CWE a signé un contrat du projet hydroélectrique de Lom Pangar du Cameroun
show.aspx)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé