› Eco et Business

57 nouveaux forages d’eau potable pour le Nord

Les ouvrages rétrocédés à l’Etat du Cameroun lundi dernier à Garoua, ont été réalisés par le Japon

La phase 5 du projet hydraulique rural au Cameroun financée par le gouvernement japonais vient de s’achever au Nord, avec 57 forages d’eau potable réalisés dans plusieurs arrondissements de la région. Des localités telles que Doualaré Ecole, Ngalbidjé, Sanguere-Paul, Kismatari, Tongo et Rabingo bénéficient chacun, d’un forage à motricité humaine.

Le projet qui a duré environ deux ans a été présenté lundi 06 avril 2015 devant le gouverneur de la région du Nord. La cérémonie de rétrocession des ouvrages à l’Etat du Cameroun s’est tenue en présence du premier secrétaire de l’ambassade du Japon au Cameroun, Kaeuko Egusa.

À cette occasion, la représentante de l’ambassadeur du Japon au Cameroun a loué les relations bilatérales qui existent entre les deux pays, rapporte le quotidien national ce mercredi. «L’amélioration des conditions de vie des populations, à travers l’approvisionnement en eau potable en milieu rural camerounais, est, entre autres, une priorité vitale de la coopération nipponne dans ce pays, et plus particulièrement dans le septentrion», a-t-elle relevé.

Pour le gouverneur de la région du Nord, ces réalisations japonaises «témoignent de la qualité des relations qu’entretiennent notre pays avec cette nation asiatique».

Le Japon n’est pas à sa première réalisation hydraulique dans la région du Nord. Dans les années 80, il avait déjà réalisé 700 forages dans les départements de la Bénoué et du Mayo-Louti.

De l’eau potable pour le bien-être des populations du Nord.
microprojets.org)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé